Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Alitalia obtient son plan de sauvetage de 500 millions d'euros


Les efforts du gouvernement italien ont servi. Alitalia a obtenu in extremis, le 11 octobre, les fonds nécessaires à sa survie. Les membres de son conseil d’administration - dont Air France-KLM, actionnaire à hauteur de 25 % - ont voté en faveur d’un plan de sauvetage de 500 millions d’euros.



Alitalia obtient son plan de sauvetage de 500 millions d'euros
Le plan d'urgence – mis au point par le gouvernement italien – a été voté à l'unanimité. Le projet approuvé donc par la frileuse Air France, prévoit une augmentation de capital de 300 millions d'euros et des lignes de crédit de 200 millions. L’augmentation du capital sera proposée aux actionnaires actuels. En outre, si les rails italiens ne semblent finalement pas faire partie de l’opération, la Poste italienne ainsi que les banques Intesa Sanpaolo et UniCredit ont fait part de leur intérêt. Les entreprises seraient prêtes à souscrire au capital respectivement à hauteur de 75 millions et 100 millions d'euros. De plus, les deux banques vont accorder à la compagnie en difficulté un crédit relais de 100 millions d'euros pour qu’elle puisse subvenir à ses besoins immédiats comme ses factures de kérosène.
Air France a confirmé avoir validé le plan, mais elle n’a pas encore décidé de sa participation à l'augmentation de capital, selon un porte-parole. Si elle décide de faire une souscription à hauteur de sa participation, elle devrait débourser 75 millions d'euros.