Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Alitalia : pendant l'augmentation de capital, la plongée continue


Le Conseil d’Administration d’Alitalia s’est réuni le 31 octobre 2013 et a analysé l’avancée de son augmentation de capital. La compagnie se dit satisfaite du déroulement de l’augmentation du capital. Mais les résultats financiers poursuivent leur plongée au 3eme trimestre.



Le Conseil d’Administration d’Alitalia indique dans un communiqué être satisfait «sur le déroulement de la levée des fonds, avec les adhésions, à ce jour, des actionnaires Intesa Sanpaolo S.p.A. (26 millions di euro), Atlantia S.p.A. (26 millions di euro) et Immsi S.p.A. (13 millions di euro)». Il ajoute «De plus, 65 millions supplémentaires ont déjà été versé par Intesa Sanpaolo S.p.A. et Unicredit S.p.A. à valoir sur leur engagement de 100 millions d’Euro. Le CdA a d’ailleurs, pris acte de l’intérêt exprimé par la Poste Italienne S.p.A., qui s’est traduit dans l'engagement, sous réserve de l'approbation de leurs organes de décision, de la souscription de 75 M € pour couvrir le non attribué».

Les performances plongent au 3eme trimestre
Au troisième trimestre 2013, le total de revenus de la période s’élève à 1.060 millions d’euros, soit un recul de 6 % par rapport à la même période de l’année dernière. Le résultat d'exploitation (EBIT) est de 36 millions d’euros (50 millions d’euros en 2012) tandis que le résultat net est de 7 millions d’euros (27 millions d’euros en 2012). «Le résultat est dû à la diminution des revenus passagers», explique la compagnie.
Le résultat d’exploitation (EBIT) des 9 premiers mois 2013 a été de -162 millions d’euros alors qu’il n’était que de - 119millions d'euros sur la même période en 2012. «Ce résultat est dû aussi à la forte réduction des revenus non récurrents qui passent, par rapport à l’année dernière, de 39 ml. € à 89 ml. €», précise Alitalia.
A l’exclusion des revenus non récurrents, l’Ebit industriel 2013 s’élève à -201ml. €, soit une amélioration de 7 millions d’euros par rapport à l’année précédente (-208ml. €). De plus la dette financière nette au 30 septembre est réduite à 813 ml €, par rapport aux 851 millions d’euros au 30.06.2013, «principalement en raison de l'endettement sur la flotte d'avions appartenant à la société; égal à 575 ml. €».
Les recettes du trafic passager dans les 9 premiers mois 2013 sont en léger recul (- 1.6%) par rapport à la même période l’année dernière, avec une importante variation de la composante géographique des revenus. «Si sur le marché domestique, suite au scenario économique nationale fortement en récession, Alitalia a enregistré une diminution de ses recettes de 11.1%, dans le segment international, Alitalia a enregistré une hausse de +3.4% et dans celui intercontinental +3.9%»., souligne la compagnie.