Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 16 Février 2012

Apple va "enfin" protéger les données de ses utilisateurs



Sous la pression des autorités américaines, Apple a décidé de ne plus accorder aux applications qui lui sont soumises l'autorisation systématique d'accéder au carnet d'adresses de l'utilisateur. Jusqu'à présent, seul l'envoi des notifications "Push" devait être accepté par le propriétaire d'un iPhone ou d'un l'iPad. Et chacun pouvait piocher gentiment dans les données confidentielles.



Apple va "enfin" protéger les données de ses utilisateurs
Selon les spécialistes d'Apple, ce sont près de 30 % des applications validées par Apple qui pouvaient impunément piocher dans le carnet d'adresses personnel d'un iPhone ou d'un iPad. Que ce soit pour composer des numéros de téléphone, établir des listes de contacts, gérer les données d'un réseau social ou permettre l'enregistrement d'une fiche directement dans le carnet d'adresses, chacune de ces fonctionnalités devra faire l'objet d'une acceptation claire et nette de la part du propriétaire. De plus, le téléchargement d'un carnet d'adresses sur les serveurs de l'éditeur d'une application ne sera plus autorisé, sauf accord du propriétaire au moment du téléchargement de l'application concernée.
Cette décision a été prise après la découverte il y a une dizaine de jours, par un développeur singapourien, d'une manipulation non sollicitée sur son téléphone. Les adresses de son carnet d'adresses étaient transmises une à une au serveur de Path, un réseau social comparable à Facebook. Selon le site canadien "branchez-vous", il y aurait encore un grand nombre d'applications qui utilisent les données personnelles des iPhone ou iPad à des fins commerciales ou prospectives. Apple n'a pas précisé pour le moment la mise en place technique de cette décision qui pourrait entrer en fonction dès le début du mois de mars prochain. Notons que les applications sociales liées aux voyages d'affaires seront concernées par cette mesure.