Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 15 Mars 2011

Belgique : la fin de l'exception pour les fumeurs en déplacement professionnel



La Belgique a décidé de généraliser l’interdiction de fumer mise en place dans les lieux publics depuis 2009. A compter du 1er juillet 2011, les cafés et les neuf casinos du pays, jusque-là épargnés, devront se plier à la règlementation globale. Les voyageurs devront désormais rejoindre les fumoirs pour assouvir leur penchant.



Belgique : la fin de l'exception pour les fumeurs en déplacement professionnel
La tendance "anti-clope" n’aura donc pas épargné la Belgique : logique, si même l'Espagne se met à bannir la nicotine de ses établissements. Le Plat Pays avait pourtant décidé jusque-là de préserver ses cafés, en y maintenant le droit de fumer s’ils ne servaient que de la nourriture pré-emballée. Une dérogation vouée à disparaître, selon la décision rendue ce mardi par la justice belge, qui a remis en cause l'argument selon lequel les cafés pouvaient subir un préjudice du fait de cette interdiction.
A partir du mois de juillet, la législation concernera donc tous les lieux publics, pour préserver les clients non-fumeurs, ainsi que le personnel des établissements. Les casinos ne dérogeront pas à la règle, et devront adapter leurs locaux avant l’été, en y installant des fumoirs, ou en bannissant totalement la cigarette. La fin d’une exception pour les voyageurs accros à la nicotine, le début de la tranquillité pour les autres.



1.Posté par Fabrice le 16/03/2011 11:27
Entre la fermeture d'un café et les complications médicales ou la mort d'un fumeur passif, le choix est vite fait. Pour les personnes qui n'auraient pas compris, pour ma part, tous les cafés qui ne respectent pas cette législation peuvent fermer sans autre mesure.
Malheureusement, lorsque vous entrez dans un restaurant, un hôpital, une gare, une piscine ou lorsque vous vous installez sur une terrasse nous sommes toujours obligés de traverser ce nuage de fumée infecte. Ces fumeurs qui selon moi n'ont aucun savoir vivre ne comprendrons jamais sans des mesure coercitives.
Amusez vous à compter le nombre de mégots qui jonchent nos trottoirs, c'est très vite plus amusant du tout... Mais cela c'est une autre histoire.