Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Bonnes résolutions et bonne volonté


Nous voilà donc engagé dans ce mois de janvier qui, jusqu’au 31, nous permettra (sans être mal élevé) de présenter nos vœux et nos souhaits de bonne et heureuse année. Une tradition, parfois jugée obsolète, qui fait partie de nos usages professionnels même si, parfois, les souhaits sont ânonnés avec le peu de conviction qui sied aux phrases toutes faites. Qu’importe, il faudra, de bonne ou de mauvaise grâce, y souscrire faute d’apparaitre pour un grossier personnage, peu apte à vivre en collectivité.



Cette tradition des vœux a pourtant du bon tant elle nous oblige à aller vers celles et ceux avec qui, quotidiennement, nous échangeons. C’est ce relationnel, indispensable, qui garantit ce que l’on appelle la culture d’entreprise avec ses coutumes et ses règles de base qui passent par la célèbre galette (c'est dimanche, l'épiphanie), le repas de nouvelle année ou le pot du Nouvel an. J’en passe tant l’imagination est fertile dans ce domaine où les rencontres de tout le personnel sont, finalement, assez rares en France contrairement à nos voisins allemands ou anglais. Pour les très grosses entreprises, se réunir au niveau du service suffit souvent… Et encore, on pourrait voir grand.
Bref après les vœux, il est aussi de bon ton de parler des bonnes résolutions. Celles qui s’énoncent à voix haute et qui font sourire votre mari (ou votre épouse), vos enfants, vos parents et, bien sûr, vos collègues du bureau. On retrouve pèle mêle, selon une étude menée aux USA en 2009, les grands classiques que sont : «Je vais rentrer plus tôt le soir» ou «Je ne travaillerais plus à maison après le travail» via le très célèbre, «C’est promis, cette année je m’occupe de moi». Dans le Top 5 des bonnes idées pour l’année qui débute on pourrait ajouter «Je vais penser à mes voyageurs plus qu’aux prix» ou «Le confort n’est pas un luxe, c’est une arme pour bien travailler». On le voit, la liste est loin d’être close. Aussi, pour faire simple, je n’aurais que deux choses à vous dire : bonne année et soyez certains que nous continuerons à être avec vous tous les matins (nous avons envoyé plus de 970 000 lettres en 2010). J'ajouterais simplement - mais sincèrement - que j’espère que 2012 vous apportera le bonheur que vous attendez pour vous et vos proches et que nous nous vous remercions, cette année encore, pour votre fidélité. Et dire que j’avais une pleine page de bonnes résolutions à vous transmettre…

Marcel Lévy

Dimanche 1 Janvier 2012


Notez