Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 5 Juin 2014

Bordeaux : + 30,6% pour l’international en mai



L’Aéroport de Bordeaux affiche en mai 2014 une croissance globale de +6,9 % par rapport à mai 2013 avec plus de 455.000 voyageurs. Stimulés par l’augmentation de l’offre au départ de Bordeaux, les vols réguliers internationaux tirent la croissance avec +30,6 % de passagers. En revanche, le trafic domestique est en repli.



crédit ADBM APPA
crédit ADBM APPA
Les lignes internationales régulières portent la croissance en mai avec +30,6 % et plus de 40.000 passagers par rapport à 2013. La mise en concurrence de certaines lignes continue à doper les croissances : Marrakech +66,8 % avec l’arrivée d’easyJet en avril complétant l’offre de JetairFly et Royal Air Maroc, Amsterdam +58,6 % avec l’ajout de deux fréquences quotidiennes par KLM et l’arrivée d’easyJet en mars, Genève (easyJet et Etihad Regional en avril) +12,2 %, ou Lisbonne (easyJet et TAP) +28 %. Londres enregistre une progression de +32,7 % au global sur les 3 aéroports londoniens grâce à l’ajout de fréquences d’easyJet sur Gatwick et la nouvelle offre de Ryanair vers Stansted.
Les destinations vers l’Italie sont dynamiques : Venise +57 % (Volotea), Bologne +7,7 % (Ryanair), Rome +8 % (Hop ! et Ryanair). Les nouvelles destinations ouvertes en avril-mai contribuent également à la croissance en créant de nouveaux flux de passagers : Bruxelles avec easyJet (4.660 passagers en mai), Héraklion avec Aegean (2.800 personnes), Palma avec Volotea (1.800 voyageurs), Birmingham avec Flybe (900 passagers) ou Zurich avec Helvetic Airways (400 personnes)

Les vols domestiques réguliers représentent 238.400 passagers, soit une baisse de 4,4 % par rapport à mai 2013, et reste stable (+0,5 %) depuis le début de l’année. La Corse est sur le podium de croissance des destinations françaises en mai avec +15,8 % et 9.900 voyageurs. Les résultats vers Paris sont contrastés. Charles de Gaulle accuse une baisse de -13,3 % en corrélation avec l’offre de siège de -18 %. La desserte d’Orly résiste (+1 %). La direction de la plate-forme bordelaise rappelle «l'arrêt de la ligne vers Dijon le 3 juin dû à la fermeture de l’aéroport».

Le trafic low cost continue sa progression (+25,7 %) avec près de 200.000 passagers en mai 2014.