Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 11 Novembre 2012

Bosch lance de nouveaux outils de gestion de flotte automobile



Le nom même est une promesse : Connectivity&Control Units Bosch et la finalité de cette nouveauté est claire : réduire les coûts de gestion des véhicules. Ce terminal innovant identifie l'état technique des véhicules et leur profil d'utilisation. Une aide précieuse pour les fleet managers.



La nouvelle Connectivity&Control Unit Bosch est reliée au réseau de bord au moyen du contact OBD II (diagnostic embarqué de 2ème génération), que la législation a rendu obligatoire sur tous les véhicules modernes. Elle est disposée hors de vue, dans la zone des pieds ou cachée derrière le tableau de bord. La connexion électrique est réalisée au moyen d’un câble, ce qui garantit un montage rapide et aisé de l’appareil. Il est également facile à démonter, sans risque d’endommagement, lorsque le véhicule quitte la flotte à la fin de sa période d’utilisation pour être vendu en tant que véhicule d’occasion. L’appareil détermine en permanence les données d’exploitation du véhicule et identifie immédiatement les défauts signalés par les différents calculateurs de l’électronique du véhicule. Les informations obtenues sont transmises automatiquement à un centre de calcul, où elles sont analysées et mises à la disposition des exploitants de flottes sous une forme appropriée en vue de leur traitement ultérieur dans les systèmes informatiques de ces derniers.

Le contact OBD II met également à disposition les données fournies par tous les systèmes du véhicule ayant trait aux émissions des gaz d’échappement. Le type et l’étendue de ces informations sont normalisés. Bosch a encore franchi un pas important car l’entreprise est en effet parvenue à extraire nettement plus de données de cette interface de diagnostic normalisée que ne le prévoit la norme. Il s’agit par exemple d’informations sur le kilométrage du véhicule, les intervalles de maintenance ou encore la consommation de carburant, ou de données stockées dans la mémoire de défauts et ne concernant pas uniquement la gestion du moteur. La diversité des informations obtenues permet désormais de fournir un véritable service de diagnostic des flottes en mettant à la disposition des exploitants les analyses pertinentes indispensables pour une gestion efficace.