Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 25 Mars 2010

British Airways sucre les billets gratuits des grévistes



Pas content Unite, le syndicat de BA, qui qualifie de coup bas la décision de la compagnie de ne plus attribuer de billets gratuits aux grévistes. Selon ses déclarations faites à la presse britannique, "Les méthodes Thatcher ne donnent jamais de bons résultats à long terme et la température monte chez le personnel au sol qui pourrait rejoindre le mouvement".



La deuxième partie du mouvement de grève contre le plan d'économie est programée cette fin de semaine, du 27 au 30 mars, et British Airways ne souhaite pas, en cette période de crise, commenter sa décision. La compagnie se bornae à rappeler les difficultés actuelles de la compagnie et le besoin d'économies manifesté depuis quelques mois. Dans le Times, plusieurs syndicalistes s'étonnent de cette mesure de suppression de billets, considérant qu'il s'agit d'un avantage acquis et qu'il ne saurait y avoir une attribution à deux vitesses "d'un côté les bons employés qui courbent la tête et acceptent tout et de l'autre les moutons noirs que l'on punit".

Plusieurs députés conservateurs sont montés au créneau en insistant sur le danger que représente la position de BA. Plusieurs services publics anglais ne cachent pas leur agacement face à cette situation et menacent également de cesser le travail. Enfin, souligne le Guardian, "On pourrait assister à la création d'une internationale de l'aérien qui pourrait conduire à des mouvements sociaux réfléchis en Europe comme dans le monde. Les pilotes allemands, australiens et français ne seraient pas opposés à un vaste mouvement de grève pour défendre leurs intérêts".

Et le journal d'ajouter avec malice : "Il leur suffira de se retrouver sur Facebook pour bloquer le transport aérien mondial".