Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Bruxelles enquête sur les aides reçues par Estonian Air et Cyprus Air


Bruxelles se penche une nouvelle fois sur les aides reçues par des compagnies aériennes. C’est fois-ci, elle a dans le collimateur Estonian Air et Cyprus Air. La Commission européenne a ouvert, le 4 février 2014, une enquête approfondie sur l’aide de restructuration accordée aux deux transporteurs.



Bruxelles va vérifier si les financements reçus par les deux compagnies sont conformes aux règles de l’UE en matière d’aides d’Etats. «En juin 2013, l’Estonie a notifié à la Commission une recapitalisation d'Estonian Air à hauteur de 40,7 millions € devant contribuer à la restructuration de la compagnie, qui connaît des difficultés financières depuis plusieurs années. Le plan de restructuration s'étale sur une période de cinq ans, soit de 2013 à 2017», explique l'organisation. Elle ajoute «La Commission nourrit des doutes quant au fait que le plan de restructuration soit à même de garantir la viabilité d'Estonian Air en l'absence d'un appui continu de l'État et se demande si la compagnie aérienne sera en mesure de relever les défis auxquels le marché du transport aérien devra probablement faire face au cours des prochaines années».

Bruxelles compte également analyser le plan de restructuration chypriote d'un montant de 102 millions €, mis en place pour Cyprus Airways. La Commission européenne indique qu’elle «cherchera notamment à déterminer si ce plan est de nature à permettre à Cyprus Airways d'être viable sans l’appui continu de l’État et à compenser les distorsions de concurrence induites par les aides d’État».

La Commission rappelle que «L’ouverture d’une enquête approfondie permet aux tiers intéressés de présenter leurs observations sur les mesures soumises à examen; elle ne préjuge en rien de l’issue de la procédure».