Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Cumulant des points avec les billets de son violoncelle, il est banni de Delta SkyMiles


Le violoncelliste Lynn Harrell voyage beaucoup pour ses concerts. En toute logique, il a adhéré, il y a plusieurs années, au programme de fidélisation de Delta SkyMiles. Il rapporte sur son blog que la compagnie a clôturé son compte et l’a radié à vie du programme au début de l’année. La raison : achetant systématiquement une seconde place pour son violoncelle afin de l’avoir à ses cotés, il avait un second compte SkyMiles au nom de son instrument. Ce que la politique de l’entreprise interdit.



Cumulant des points avec les billets de son violoncelle, il est banni de Delta SkyMiles
Le musicien Lynn Harrell voyage dans le monde entier pour donner des concerts. Afin de s’assurer que son instrument ne soit pas abîmé pendant le trajet, il achète toujours une seconde place pour son violoncelle. Ainsi, voilà 15 ans, son agent de voyage a ouvert un second compte SkyMiles au nom de “Cello Harrell” (violoncelle Harrell) afin de cumuler des points avec ses billets et pouvoir profiter de réduction sur les prochains. Delta AirLines y a mis fin en janvier dernier. En plus de fermer le compte de "Monsieur Cello", la compagnie a clôturé celui du musicien, également banni à vie du programme de fidélisation. Avec cette sanction, il a perdu plusieurs centaines de milliers de points. «Ce fut un événement scandaleux et venu tout à fait sans avertissement», explique Lynn Harrel qui s’est également confié à NBC «Ils auraient pu tout simplement prendre les miles du violoncelle et en finir là». Il ajoute sur son blog «J'ai eu l'impression qu'ils essayaient de me faire passer pour un bandit de grand chemin». Le violoncelliste y assure d’ailleurs que le compte a toujours uniquement été utilisé pour l’instrument et jamais pour ses déplacements personnels. Mais Delta Airlines n’a rien voulu savoir, le programme de fidélisation est réservé aux êtres de chair et de sang. Le voyageur fréquent a donc décidé de prendre au maximum United Airlines, Alaska Airlines ou Lufthansa qui, selon lui, l’autorisent à cumuler des points lorsqu’il achète un billet plein tarif pour son violoncelle.