Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 9 Mars 2010

Dégroupage des offres : les fournisseurs communiquent mal avec les Travel Managers



Les prestataires de services, compagnies aériennes et fournisseurs de solutions de gestion communiquent mal sur l’évolution des produits et les conséquences qu’elles entrainent pour les acheteurs. Telles sont les conclusions de la dernière étude de l’ITM, Institute of Travel and Meetings.



Ce n’est pas nouveau, la communication entre les Travel Managers et leurs fournisseurs n’est pas toujours aisée. La dernière enquête de l’ITM s’est concentrée sur l'impact de l’évolution de l'offre des compagnies aériennes et des produits des fournisseurs. Une écrasante majorité des acheteurs voyages interrogés (98%) estime que les GDS comme Amadeus et Sabre ainsi que les compagnies aériennes n’ont pas assez informé les TM sur le dégroupage des offres. Une tendance lancée par les compagnie low-cost qui consiste à fractionner les tarifs en dissociant le prix du billet et un ensemble de services auparavant inclus mais maintenant payants (second bagage, réservation de siège, paiement de la réservation…).

Les résultats montrent que près des deux tiers des acheteurs ont le sentiment que les fournisseurs n’ont pas considéré l’impact du changement de leurs produits sur la communauté des acheteurs. Mais ils reconnaissent pour 70% d’entre eux que les agences de voyages ont été assez efficaces pour fournir des solutions aux problèmes engendrés par l’évolution des produits. L’étude montre que la quasi-totalité des Travel Managers estime que les compagnies aériennes et les GDS doivent travailler plus étroitement afin d'assurer un véritable comparatif entre les nouvelles données tarifaires. Le directeur de l' ITM, Paul Tilstone, estime que «La saisie des données, les flux de processus et les coûts apparaissent comme le trois principaux impacts de la tendance du dégroupage sur les acheteurs».