Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Delta, la compagnie aérienne la plus détestée des Américains


Voyager en avion peut souvent se révéler frustrant… Retards, annulations, surcoût imprévu, perte des bagages, les sujets de complaintes envers les transporteurs aériens sont nombreux. Et le classement des sociétés américaines les plus détestées par ses clients de Business Insider montre qu’elles ne trouvent d’ailleurs pas souvent grâce aux yeux des passagers. Delta Airlines tient la deuxième place du classement derrière la compagnie électrique Pepco. Ce qui fait d’elle la compagnie aérienne la plus décriée des Etats-Unis devant US airways, United et American Airlines.



Delta, la compagnie aérienne la plus détestée des Américains
Le site Business Insider vient de mettre à jour sa liste des compagnies américaines les plus détestées en se basant sur l’indice américain de satisfaction des consommateurs. Banques, fournisseurs d’électricité, câbles, réseaux sociaux sont citées parmi les 18 sociétés décriées. Mais pas uniquement elles: les compagnies aériennes tiennent de jolies places dans le classement. Ainsi avec une note de 56/100, Delta tient la deuxième place, faisant d'elle, le transporteur aérien le plus critiqué. Les principales plaintes portent sur la nourriture et les boissons payantes ainsi que sur les taxes bagages trop importantes. En 2010, la compagnie a récolté plus de 952 millions avec le surcoût des valises supplémentaires, soit quasiment deux fois plus que ses concurrents.
US airways, United et American Airlines suivent de près en obtenant respectivement, les 6e, 7e et 8e place. Comme pour Delta, le prix demandé pour enregistrer des bagages additionnels sont au cœur des réclamations. Néanmoins les passagers d’US Airways lui reprochent également sa mauvaise manutention du chargement, la pauvreté du service de divertissement ou de l’équipage dans la cabine et sa communication déplorable concernant les retards, d’ailleurs pointée du doigt à plusieurs reprises par le ministère des Transports. Pour United et Americain Airlines, le problème vient surtout de la diminution de leur programme de vol.