Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 26 Février 2012

Deux ministres algériens se disputent un siège en première



Deux ministres algériens se sont échangés des noms d’oiseaux autour d’un fauteuil, le 22 février 2012. Il ne s’agissait pas du tout d’un siège ministériel mais d'un fauteuil de First en avion. Programmés tous les deux sur un vol Air Algérie, ils voulaient la même place. Il a fallu l’intervention du chef d’escale pour trouver une solution qui convienne aux deux hommes.



Deux ministres algériens se disputent un siège en première
Air Algérie a été obligée de jouer les arbitres entre deux ministres algériens qui voulaient le même siège. Selon le chroniqueur du journal El Watan, Chawki Amari, alors que le gouvernement se préparait à s’envoler le 22 février 2012 avec la compagnie nationale en direction d’Oran pour rejoindre le président Abdelaziz Bouteflika parti, lui, un peu plus tôt à bord de son Airbus personnel A340 de 300 millions de dollars, le décollage de l’avion a dû être retardé car deux politiciens en étaient venus aux insultes pour un fauteuil de première. Selon le journal Dernières Nouvelles d’Algérie, les deux fauteurs de troubles seraient le ministre de l’Énergie, Youcef Yousfi et du ministre des Transports, Amar Tou. Finalement, le chef d’escale a trouvé une solution qui est parvenue à apaiser les deux hommes politiques. L’appareil a ainsi pu décoller, les passagers haut placés confortablement installés en Première.