Mercredi 24 Octobre 2012

Et si un voyageur d'affaires payait son billet d'avion en fonction de son poids ?


A priori vous devriez trouver cette ide loufoque : faire payer le prix du billet d'avion en fonction de son poids. Aucune compagnie aérienne ne semble travailler sur un projet de ce type pour les prochaines années. Il serait d'ailleurs difficile d'imaginer un avion où la répartition des passagers se ferait au kilo et non par affinités. Pourtant c'est un député allemand, issu de la Bavière, membre de la CSU, Johannes Singhammer qui propose une idée identique aux Allemands : perdez du poids et vous payerez moins de cotisations maladie ! Pourquoi pas le billet d'avion ?



L'idée peut faire sourire, elle a une finalité facile à comprendre : la lutte contre l'obésité. Cela pourrait parfaitement s'adapter au voyage d'affaires puisque les différentes études démontrent qu'ils passent souvent par des déjeuners de qualité, des cocktails voire des dîners de travail généralement organisés dans d'excellents restaurants. Même si l'idée est juste, et loufoque en matière de transport aérien, on peut s'attendre à ce qu'un ou deux farfelus l'appliquent au pied de la lettre. Le patron de Ryanair, par exemple, pourrait parfaitement déclarer que cette idée est géniale même s'il sait parfaitement qu'elle est inapplicable. Il suffit de se rappeler son envie de vous faire voyager debout pour se rendre compte que tout cela tient beaucoup plus de la publicité que de la raison. Les voyageurs d'affaires ne seraient plus sélectionnés selon leurs compétences, mais pour leur ligne !
Chez JetBlue, aux États-Unis, on ne cache pas qu'il y a là une piste de travail pour répondre aux problèmes d'obésité que l'on rencontre dans le transport aérien. La compagnie explique qu'elle a déjà dû refuser l'embarquement d'un passager dont le poids et l'état de santé étaient inquiétants. Une situation qui lui déplaît fortement tant les règles sur ce sujet ne sont pas directement établies. Si le problème existe, il faudra bien un jour le régler. D'autant plus que chaque refus d'embarquer pour surpoids est largement médiatisé et critiqué par la presse du monde entier. On comprend mieux pourquoi les low cost ne servent plus rien à manger à bord des avions sauf si, moyennant finances, vous décidiez de succomber au sacro-saint sandwich. Mais attention, plus vous leur donnerez de l'argent pour déjeuner, plus vous risquez de payer cher votre prochain voyage !

à New York,
Philippe Lantris

Notez






Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.