Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


FNAM : la grève des contrôleurs aériens est "inopportune"


Le mouvement social des contrôleurs aériens, ce 30 janvier, a été peu apprécié par les compagnies aériennes, c'est le moins que l'on puisse dire. Et la FNAM se fait leur porte-parole en qualifiant cette grève d'«inopportune».



FNAM : la grève des contrôleurs aériens est "inopportune"
En prévision du mouvement social du 30 janvier, la DGAC avait demandé aux transporteurs de réduire leur programme de vols sur les aéroports parisiens de 20 %. «Comme à chaque fois, ce sont les vols courts et moyens courriers qui sont les plus impactés par les perturbations de trafic ; ces derniers représentent une part significative de l’activité des compagnies aériennes françaises», déplore Alain Battisti, Président de la Fédération Nationale de l'Aviation Marchande, qui estime que «Au regard de la situation des compagnies aériennes françaises, dont la santé économique est fragile, ce mouvement social va impacter essentiellement et une fois de plus le transport aérien français». Elle rappelle aussi que les transporteurs avaient déjà été fortement pénalisés par les 4 jours de grève du contrôle aérien de juin et octobre 2013.