Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Gourgeon resterait aux manettes d'Air France


Le directeur exécutif d'Air France-KLM, Pierre-Henri Gourgeon, a "de bonnes chances" de voir son mandat renouvelé lors de la prochaine assemblée générale en juillet, affirme le quotidien économique La Tribune dans son édition de ce mardi 15 février.



Photo signée V. Capman parue dans Paris Match le 7 février
Photo signée V. Capman parue dans Paris Match le 7 février
Pierre-Henri Gourgeon, 64 ans aujourd'hui, a succédé il y a deux ans à Jean-Cyril Spinetta. Personne ne donnait cher de son charisme et de crise en crise, l'ancien pilote de chasse a tout connu du pire depuis sa nomination: la crise économique, la gestion du volcan (coût pour la compagnie 158 millions d'euros) et surtout la disparition des radars, le 1er juin 2009, du vol Rio Paris AF 447. 228 passagers et membres d’équipage disparus. L'ancien dirigeant plutôt marqué à gauche, ex-conseiller du ministre du Travail socialiste Michel Delebarre, a sû mener campagne discrètement depuis quelques mois, faisant même l'objet, début février, d'un grand portrait dans Paris-Match dans lequel il disait clairement qu'il "serait heureux de rester aux commandes". Ce n'est pas encore fait mais La Tribune, souvent bien informée sur ces sujets, indique que "Selon des sources concordantes, la DG a de bonnes chances de voir son mandat renouvelé". Ou alors cela ferait il, aussi, partie de la campagne ?






1.Posté par Frédéric Chevalier le 15/02/2011 10:09
Pour l'instant, il a l'air de plutôt bien gérer la compagnie et l'héritage de ses deux grands prédécesseurs. On ne peut par ailleurs pas lui reprocher le volcan, ni même, probablement l'accident du Rio-Paris. Je pense qu'Air France - KLM a besoin de continuité et de stabilité.
Une petite question subsidiaire : quels seraient les éventuels challengers ?

2.Posté par marcel levy le 16/02/2011 07:51
Bonjour

On parle d'Anne Marie Idrac, d'Anne Lauvergeon, de Gilles Pelisson voire même d'Henry Giscard d'Estaing (Club Med)... A priori, selon nos information, le soutien de JC Spinetta à Gourgeon est fort et devrait suffire à lui assurer une continuité à la tête d'Air France. Mais qui sait ? La décision est autant politique qu'économique.

Marcel Lévy