Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 11 Janvier 2010

Hausse prévisible des taxes de sécurité



Filtrer et analyser les comportements sont les deux mots d'ordre du gouvernement français qui veut s'inspirer de l'exemple israélien pour assurer la sécurité du transport aérien. Pour le secrétaire d'État aux transports, Dominique Bussereau, il faut s'inspirer des compagnies comme El Al qui, outre les fouilles poussées des bagages et des passagers, ont mis en place des outils d'analyse comportementale performantes.



Hausse prévisible des taxes de sécurité
L'arrivée des premiers scanners corporels en France, à Roissy puis à Orly, réservés dans un premier temps aux vols les plus sensibles va entrainer des coûts supplémentaires importants. Dominique Bussereau a évoqué le financement de ces nouvelles mesures par une éventuelle hausse des taxes de sécurité aujourd'hui appliquées sur les billets d'avion.

Fixée à 2,74 € en 2001 (avant les attentats new yorkais), cette taxe de sécurité est aujourd'hui fixée à 9,50 € et devrait augmenter de 5 ou 6 % en 2010. Mais elle pourrait exploser si lebesoin en personnel spécialisé se faisait sentir ces prochains mois. Il reste que personne n'a souhaité officiellement s'exprimer sur le sujet et évoquer le pourcentage possible de cette nouvelle augmentation. Selon Clark Boster, spécialiste européen de la sécurité, l'installation des scanners corporels dans un aéroport entrainera mécaniquement une hausse de 11,5 % du montant des taxes. Bien au delà des 5% prévus.