Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


IATA veut que l’UE revoie sa copie


Iata en remet une couche: l'Association mondiale des compagnies aériennes appelle l'Europe à renoncer à son programme de taxation des compagnies l'an prochain... et appelle les transporteurs à adopter son propre programme de réduction d'émission de gaz à effets de serre.



IATA veut que l’UE revoie sa copie
Dans le cadre de son programme Emissions Trading Scheme, l’Union européenne taxera l'an prochain les compagnies et ne voit même aucun inconvénient à ce qu'elles augmentent les billets d’avions de 2 à 12€. IATA n'est pas restée insensibles aux arguments déployés lundi mais invite une nouvelle fois les gouvernements européens à abandonner ce projet et à réfléchir avec les compagnies à une stratégie plus globale, mieux adaptée à l’industrie. Selon l’organisation, la taxe de compensation des émissions de CO2 qui doit être mis en place en 2012 déséquilibrera le marché aérien. Pour IATA, la réduction des émissions de serre passerait plutôt un management du trafic aérien plus efficace et par le développement des biocarburants. L’industrie aérienne a déjà accepté de réduire sa consommation de 1,5% par an jusqu’à 2020 et de diviser ses émissions de CO2 de moitié en 2050 par rapport à 2005.