Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 15 Janvier 2017

Jour J pour Crit'Air



C'est ce lundi 16 janvier que les vignettes Crit'Air de niveau de pollution des véhicules deviennent obligatoires. Gros problèmes: même des demandes faites en décembre n'ont toujours pas été honorées !



Plus de 2 millions de vignettes ont été demandées sur le site dédié certificat-air.gouv.fr/, et c'est un peu la saturation. Même en l'ayant commandée, de nombreux automobilistes ne pourront donc pas afficher le macaron ce lundi matin 16 janvier sur leur pare-brise en région parisienne et à Grenoble. Par défaut, ils pourront produire le document d'attestation, fourni par le site mais ils devront surtout espérer la clémence de la part d'éventuelles forces de l'ordre. Ils n'ont pas d'autre recours, la fonction "Suivre ma demande" du site fonctionne... de façon aléatoire (saturé?). Les préfectures ont donné la consigne de ne pas être répressives pour l'instant, la demande ayant dépassé les capacités de distribution.

Il reste qu'il faut souhaiter qu'il n'y ait pas d'épisode de pollution ce prochain mois car le coup d'envoi de Crit'Air change les règles de circulation en cas de pic de pollution. La circulation alternée est supprimée, au profit de la circulation différenciée : seuls les véhicules les moins polluants auront désormais le droit de rouler en cas d'alerte aux particules fines. Actuellement, faut de vignettes distribuées, quelle solution ?!!! Voilà de quoi faire plancher une armée d'énarques en mal d'inspiration... Ou envoyer tous les automobilistes vers les transports en commun. Sauf que, situation ubuesque, le ticket de transport à 3,80€ décidé par les autorités n'est pas encore en application lui non plus. Un pic de pollution coûterait encore une fortune à la région donc... aux citoyens. Le meilleur des vœux à faire en ce début d'année, c'est donc bel et bien que la pollution nous oublie...

Jour J pour Crit'Air