Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels

Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Kingfisher demande à ses employés de revenir


Après 7 mois de salaires impayés, les employés de Kingfisher ont durci leur mouvement au début du mois. Les tensions au sein de l’entreprise ont mené la direction a décidé la fermeture de ses lignes jusqu’au 12 octobre. Elle a tenté d’apaiser la situation, le 10 octobre 2012, par le biais d’une lettre dans laquelle elle demande à ses collaborateurs de reprendre le travail.



Kingfisher demande à ses employés de revenir
Face à de grosses difficultés financières et des discussions syndicales dans l’impasse, la direction de Kingfisher tente le tout pour le tout en écrivant directement à ses employés. «Sans vous tous, sans exception, revenant au travail, nous ne pourront pas aller plus loin», explique dans sa missive le CEO de la compagnie indienne, Sanjay Aggarwal. «Nous avons travaillé sans relâche pour tenter de remédier à cette situation», assure t-il. La compagnie souhaiterait reprendre ses vols dès le 13 octobre. Mais les autorités réclament, avant toute réouverture, de recevoir des garanties sur sa pérennité sociale et financière.