Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Kingfisher se voit refuser l'entrée dans Oneworld


Kingfisher ne rejoindra pas le 10 février OneWorld comme cela avait été prévu. Les membres de l’alliance aéronautique préfèrent que la compagnie indienne assainisse d’abord sa situation financière.



Kingfisher se voit refuser l'entrée dans Oneworld
Les compagnies indiennes sont dans le rouge depuis de nombreux mois. Cette mauvaise santé chronique inquiète leurs possibles partenaires. En 2011, Air India avait ainsi reçu un veto de Star Alliance après des mois de négociations. C’est maintenant Kingfisher qui fait les frais de ses comptes négatifs. Le transporteur, qui devait rejoindre l’alliance OneWorld ce mois-ci, a vu son projet capoter. Le patron de OneWorld, Bruce Ashby, a déclaré que la compagnie avait besoin de plus de temps pour résoudre ses problèmes financiers avant de pouvoir être accueillie dans le groupe. Pour rejoindre entre autres American Airlines, British Airways, Japan Airlines, Qantas et Cathay Pacific, il a été demandé au transporteur d’augmenter son chiffre d’affaires d’au moins 10 %. Un objectif qui risque d’être difficile pour cette entreprise qui comptabilise aujourd’hui une dette de plus de 1,3 milliard d’euros et multiplie les impayés auprès des compagnies pétrolières, des aéroports mais également de ses employés.