Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'Europe autorise la 3 et la 4 G dans les avions


La Commission Européenne vient d'adopter de nouvelles règles permettant aux passagers qui voyagent à bord d’avions survolant l’Union européenne d’utiliser les dernières technologies de communication sans fil. Il sera donc désormais possible d'utiliser les bandes de fréquences pour les communications 3G (UMTS) et 4G (LTE) à une altitude supérieure à 3000 mètres. Jusqu'à présent, seule la technologie 2G (GSM) était autorisée à bord des avions effectuant des vols dans l’Union européenne.



Cette décision de l'UE donne la possibilité aux compagnies aériennes (plutôt que le droit aux passagers) d'autoriser l'utilisation des téléphones intelligents et des tablettes pendant les vols et complète ainsi les règles du MCA Mobile Communications on board Aircraft (MCA) établies depuis 2008. Les compagnies aériennes resteront libres de choisir les services pour lesquels elles équipent leurs avions (des enquêtes réalisées par le secteur indiquent que les SMS et le courrier électronique importent plus pour les passagers que les communications vocales).

Si les compagnies aériennes exploitent ces nouvelles possibilités, les passagers auront accès à de meilleurs services internet, lorsque leur avion se trouve à plus de 3 000 mètres d’altitude.
Bien qu’il en soit encore à ses balbutiements, le secteur des services MCA est en pleine croissance, la quantité de données échangées par ce moyen ayant augmenté de plus de 300 % entre 2011 et 2012. Les services MCA fonctionnent comme des services d’itinérance classiques, c’est-à-dire qu’ils sont facturés aux passagers par leur fournisseur de téléphonie mobile. Les tarifs appliqués sont généralement ceux de l’itinérance «reste du monde». Le wifi est également utilisé pour les services MCA, mais il n’est pas soumis à des règles spécifiques car sa faible puissance ne présente pas de risque d’interférences avec les services radio au sol.

Comment les systèmes MCA fonctionnent-ils?

Le signal est reçu par une antenne à bord de l’avion et envoyé vers le réseau au sol via une liaison par satellite. La puissance du signal est limitée afin que celui-ci n’interfère pas avec d’autres systèmes de communication.

Le système se compose de trois éléments principaux: les terminaux mobiles, l’unité de contrôle du réseau et la station de base aérienne.

Les terminaux mobiles à bord de l’avion: les passagers souhaitent de plus en plus utiliser leurs appareils mobiles 3G ou 4G (téléphones intelligents, tablettes, ordinateurs portables, etc.) à bord des avions pour transférer des données; la quantité de données transférées à bord dépasse déjà celle des données vocales.

L’unité de contrôle du réseau (NCU), installée à bord de l’avion, est une sorte de brouilleur qui garantit que les terminaux mobiles ne puissent se connecter qu’à une station de base aérienne et les empêche ainsi de se connecter aux systèmes au sol et d’interférer avec ceux-ci.

La station de base aérienne est l’antenne à laquelle les terminaux mobiles se connectent; elle prend la forme d’un câble courant le long du plafond de la cabine.