Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L’Irlande refuse de céder ses parts d'Aer Lingus à IAG


L’Irlande garde ses 25,1 % dans Aer Lingus pour le moment. Bien que la compagnie aérienne soutienne la proposition d'IAG , le gouvernement n'accepte pas l'offre faite par la holding de British et Iberia, jugeant les conditions insuffisantes.



Le gouvernement irlandais n'a pas accepté l'offre d'IAG concernant Aer Lingus. Il a indiqué qu'il estimait que les informations et engagements présentés étaient, pour le moment, insuffisants. Il souhaite entre autres obtenir des précisions sur les conséquences pour les emplois de la base de Dublin et des autres aéroports irlandais, ou encore avoir des détails sur le développement transatlantique d'Aer Lingus prévu par IAG. Le ministre des Transports Paschal Donohoe demande également des garanties au-delà des 5 ans proposés par la maison mère de British Airways et Iberia pour les liaisons entre l'Irlande et Heathrow. Il a toutefois reconnu que la somme offerte par le groupe aérien était satisfaisante.
Le gouvernement irlandais ajoute qu'il reste disposé à considérer toutes nouvelles propositions venant de IAG.






1.Posté par flyrelax le 26/02/2015 09:24
derrière tout cela on retrouve le lobbying efficace de Ryanair : lorsque la gouvernance de cette compagnie est passée entre les mains de son président américain (par ailleurs grand ami de Natanyahou) il y a dix huit ans on a, par contre, pas beaucoup entendu les irlandais

http://corporate.ryanair.com/investors/biographies/

deux poids deux mesures... mais mettre la main sur le long courrier d' AerLingus est un but pour FR, malgré l'opposition, réitéréee à deux reprises, de la commission européenne