Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'Irlande reporte la vente de ses actions d'Aer Lingus


Bien qu’engagée dans un plan de privatisation, l’Irlande veut attendre pour se séparer de ses parts d’Aer Lingus. Le processus de vente a été mis en stand-by en raison de l’enquête menée par la Commission de la concurrence britannique sur la participation de Ryanair dans le capital de sa consœur irlandaise.



L'Irlande reporte la vente de ses actions d'Aer Lingus
Le ministre irlandais chargé du programme de privatisation du pays, Brendan Howlin, a indiqué le 19 juin 2013 que le gouvernement attendrait pour céder ses 25 % d’Aer Lingus. Le processus de vente a été compliqué par l’enquête de la Commission de la concurrence britannique sur la participation de 29,8 % de Ryanair dans Aer Lingus. L’organisation pourrait, en effet, exiger de la low-cost qu’elle vende ses actions afin qu’elle ne puisse pas influencer la stratégie de sa consœur. De plus, la compagnie à bas coût qui a vu son OPA sur Aer Lingus rejetée pour la troisième fois par Bruxelles, a assuré qu’elle allait contester cette décision en justice. «Ces procédures continuent d'être prises en considération par le gouvernement (...) À ce stade, il est d'avis que les conditions optimales pour la cession du solde de la participation de l’État (dans Aer Lingus) ne sont pas réunies», a expliqué Brendan Howlin devant une commission parlementaire.