Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'aéroport de Francfort plombé par les intempéries


L'aéroport de Francfort a accueilli 5,3 millions de passagers en mai 2016, ce qui représente une baisse de 5,5% par rapport à la même époque l'année dernière. Ce ralentissement reflète la baisse continue des voyages de vacances mais également les nombreuses annulations de vols liées aux conditions météo sur la plate-forme.



L'aéroport de Francfort a affiché une baisse de trafic 5,5% en mai. Il a surtout enregistré une baisse des départs loisirs, notamment vers les destinations en Turquie et sur la côte méditerranéenne d'Afrique du Nord. La plate-forme a été particulièrement touchée par la baisse importante du trafic touristique en provenance d'Extrême-Orient - notamment du Japon - à la suite des récentes attaques terroristes en Europe. Par ailleurs, les nombreux jours fériés en Allemagne ont entraîné une réduction du nombre de liaisons en mai à Francfort. Enfin, le nombre d'annulations de vols liées aux conditions météorologiques a été relativement élevé au mois de mai - affectant près de 15 000 passagers pendant le mois de mai 2016.

Les autres aéroports de Fraport
Le portefeuille d'aéroports internationaux de Fraport AG a continué d'enregistrer des résultats mitigés en mai 2016. La plate-forme de Ljubljana en Slovénie a connu une diminution de 9,3% du trafic pour atteindre 116 499 passagers, résultant de la consolidation de ses offres de vols. Dans la capitale du Pérou, la piste de Lima a accueilli 1,6 million de voyageurs - une hausse importante de 12,8 % par rapport au même mois de l'année dernière. Les deux destinations bulgares de Fraport à Varna et Bourgas ont vu leur trafic augmenter de 36,5% avec 229 375 passagers. L'aéroport d'Antalya affiche une chute de 37,2% pour atteindre 1,9 million de voyageurs en mai 2016.
En Russie, les facteurs politiques et économiques ont entraîné une baisse du trafic, notamment du trafic aérien international. Par conséquent, le nombre de voyageurs dans la plate-forme Pulkovo à Saint-Pétersbourg a chuté de 7,3% pour atteindre 1,1 million de passagers.
En Allemagne du Nord, le tarmac de Hanovre a enregistré une baisse modérée de 3,1% avec 496 343 voyageurs, résultant uniquement d'un trafic touristique plus faible. En revanche, l'aéroport de Xi'an en Chine centrale a poursuivi une trajectoire de croissance. Il a géré quelque 3,0 millions de personnes, soit une hausse de 9,7% par rapport à l'année dernière.