Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'aéroport de Francfort ressent la crise


Au cours des trois premiers trimestres de 2012, Fraport qui gère l'aéroport de Francfort, a généré un chiffre d'affaires de 1,85 milliard d'euros, soit une hausse de 3,5 % (63,2 millions d'euros). Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements du Groupe a augmenté de 5,7 % (36,8 millions d'euros) pour atteindre 683,1 millions d'euros. Le résultat du Groupe a augmenté de 10,1 % (22,8 millions). Il reste que la baisse du fret se fait nettement sentir.



L'aéroport de Francfort ressent la crise
De janvier à septembre 2012, le nombre de passagers transitant par l'Aéroport de Francfort a grimpé de 3,3 % pour atteindre 44,1 millions et ce malgré 3 350 annulations de vols liées à des grèves au cours des mois de février, mars, août et septembre. Dans l'ensemble des aéroports consolidés du Groupe, le trafic de passagers a augmenté de 3,4 % pour totaliser 78,2 millions de passagers. Par rapport à l'exercice précédent, le volume de cargaison (fret aérien et courrier aérien) a chuté de 8,1 % à l'Aéroport de Francfort. Le groupe ressent un certain ralentissement des activités qui ne brise pas pour autant le développement de l'aéroport de Francfort. D'ici la fin de l'année, les gestionnaires de la plate-forme prévoient une baisse des déplacements aériens de passagers nationaux et européens pour le Calendrier hivernal. Ainsi, Fraport suit la tendance à l'échelle européenne, voyant le développement du trafic aérien sur le continent actuellement marqué par la crise de la dette européenne et la faiblesse de l'économie.