Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


La Belgique veut une liaison directe avec Tokyo


La Belgique aimerait être à nouveau reliée au Japon par les airs. Cet objectif en tête, le Prince Philippe de Belgique, le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders ainsi que les deux ministres régionaux de Flandres et de Bruxelles, Ingrid Lieten et Benoît Cerexhe, ont rencontré la direction d'All Nippon Airways (ANA) pour vanter les mérites d’une ligne Bruxelles-Tokyo.



La Belgique veut une liaison directe avec Tokyo
Depuis 2001 et la faillite de Sabena, les voyageurs d’affaires belges n’ont plus la possibilité de se rendre à Tokyo par un vol direct au départ de Bruxelles. Les représentants de la Belgique ont profité d’une mission économique d'une semaine au Japon pour rencontrer les trois vice-présidents de la compagnie afin de leur présenter les différents atouts d’une telle liaison pour les deux parties. Ils leur ont - par exemple - rappelé que le Japon était le seul pays du G7 à ne pas avoir de ligne directe avec Bruxelles, hub logistique et ville importante sur la scène mondiale avec ses nombreuses institutions européennes et internationales. All Nippon Airways ne s’est pas prononcée au terme de cette réunion. Il faudra donc attendre pour savoir si les arguments ont fait mouche.