Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La CGT d'Air France dit "non à la lowcostisation du PNC !"



Il n'aura pas fallu longtemps pour que les syndicats d'Air France se manifestent contre le projet "Bases provinces" de la compagnie aérienne. C'est la CGT d'Air France qui ouvre le feu. Une déclaration qui est contradictoire avec la position affirmée du syndicat de soutenir le projet.



La CGT d'Air France dit "non à la lowcostisation du PNC !"
Dans un communiqué transmis à la presse, l'organisation syndicale CGT s'inquiète et précise "sous prétexte de vouloir stopper les lowcost, Air France décide de mettre en place le modèle Ryanair pour ses personnels navigants commerciaux. Le projet « Bases provinces » aura pour conséquence une augmentation de 25 % de la productivité et une perte de rémunération de 15 %.
Ce projet est une véritable casse du pacte social en passant outre les accords collectifs qui gèrent les conditions de travail et de rémunération du Personnel Navigant". Pour contrer cette première base, la CGT Air France consultera l’ensemble des PNC sur les conséquences de ce projet, comme "une flexibilité sans limite avec des impacts sur la sécurité des vols. Plus de 80% des PNC se déclarent fatigués et une dévalorisation du métier de PNC par l’instauration d’une C‐Scale (troisième échelle de salaire)".
Au final le texte conclut "même si la CGT Air France soutient le projet Bases Provinces, elle s’opposera par tous moyens à la casse programmée du métier de PNC". Autant dire qu'il ne sera pas facile pour le voyageur de comprendre les subtilités qui l'attendent.






1.Posté par dadoj le 11/07/2011 22:52
ce qui prouve bien, s'il en était besoin, la sottise et la ringardise de la CGT toujours contre, jamais pour, aveuglément hostile à tout ce qui peut permettre la sauvegarde de l'emploi. La politique du pire, c'est tout ce que ça connait

2.Posté par Laurent le 13/07/2011 02:25
C'est CGTistes planqués et qui plombes les entreprises n'ont rien compris ! ON EST EN 2012 ! C'est fini MAI 68 et le plein emploi ! Si ça vous va pas, il y en a 1000 qui attendent votre poste ! DEHORS !

3.Posté par isabelle le 21/07/2011 04:36
et bien je trouve que vos commentaires sont tres representatifs de ceux que je peux voir sur d autres sites...
je serais vraiment curieuse de savoir ce que vous feriez ,VOUS, laurent,dadoj.. si on venait vous annoncer demain que vous aller desormais travailler tous les samedi en plus de ce que vous travaillez deja, et que pour vous en remercier, on va vous baisser vos salaires de 15 pour cent! parce que si c est a vous que ca arrive, je suis certaine que vous ne trouveriez pas si saugrenu d etre extremement mecontent!
les hotesses de l air bossent et bossent dur, et cette image de planqué me semble loin d etre justifiée. et Laurent, ce n est pas en proposant de virer les gens quand ils pointent du doigt un probleme, et en proposant d en embaucher d autres dans des conditions precaires que la situation va etre ameliorée. Je note au passage que pour faire face aux dificultés economiques, il semble vraiment curieux que celui qui annonce les reductions de salaires, augmente le sien de 46 pour cent...
Dans une tres grosse entreprise, il est impossible d aller faire toc toc a la porte de son patron afin de s arranger sur ce qi ne va pas.Pourtant il n est pas possible de tout accepter