Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 2 Mai 2011

La boîte noire du futur selon l’OACI, ou les leçons du Paris-Rio



Le secrétaire général de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) s’exprimait ce lundi devant l'Association des journalistes aéronautiques et au lendemain de la découverte de la première boite noire de l’AF 447, Raymond Benjamin a décrit les contours des prochains enregistreurs de vols. Les fameuses boites noires devraient être bientôt améliorées pour être plus facilement repérées.



La difficulté des recherches de preuves dans l'accident de l'A 330 qui devait relier Paris et Rio laisse des traces, et pousse les responsables à se pencher sur le problème. Raymond Benjamin a donc expliqué lundi que les futures boîtes noires sur les avions de ligne devront être flottantes. La durée de vie des émetteurs passera également de 30 à 90 jours, et leur portée doit atteindre 9 km, contre 2 km actuellement. Des liaisons radio permanentes devraient également être mises en place durant la traversée d’un océan par un appareil.