Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La croissance du trafic aérien a encore ralenti en septembre


Le trafic passagers était en hausse de 4,1 % en septembre par rapport à la même époque en 2011, mais le taux de croissance en glissement annuel était de 5,3 % en août et reste bien au-dessous du taux de croissance moyen de 6 % enregistré durant le premier semestre 2012. Quant au secteur du fret aérien, il stagne toujours, avec une petite hausse de 0,6 %.



La croissance du trafic aérien a encore ralenti en septembre
Les statistiques publiées par iata ce 2 novembre soulignent que la capacité pour le secteur passagers a également augmenté de 3,1 % par rapport à l’année précédente, et le taux d’occupation des sièges s’est maintenu à 80 %, en hausse de 0,7 % par rapport à septembre 2011. «Une reprise à deux vitesses apparaît dans une réalité à plusieurs vitesses. Les transporteurs de Chine, d’Amérique latine et du Moyen-Orient connaissent une forte croissance. Les compagnies aériennes d’Europe ont une croissance sans profits qui s’inscrit dans une stratégie visant à gérer des coûts fixes et des taxes élevés. En Afrique, le défi consiste à transformer les possibilités de croissance en profits. Mais pour les transporteurs d’Amérique du Nord, la priorité est de soigneusement gérer la capacité afin d’optimiser les profits dans un contexte de croissance faible ou nulle. Les transporteurs d’Asie-Pacifique hors de Chine présentent des profils variés. La forte croissance de la Chine est contrebalancée par des marchés en déclin au Japon et en Inde», explique Tony Tyler, directeur général et chef de la direction de l’IATA. «Si on fait abstraction des différences régionales, le fait que les transporteurs aériens puissent faire des profits, si modestes soient-ils, malgré la faiblesse des marchés et le prix élevé du carburant est une preuve de leur forte performance d’affaires, comme en témoignent les taux d’occupation de près de 80 % obtenus depuis le début de 2012. Malgré tout, les compagnies aériennes n’obtiendront qu’une maigre marge bénéficiaire mondiale de 0,6 %. 2012 est une année difficile », prévient IATA.

Marchés passagers internationaux
La demande dans le secteur passagers internationaux en septembre était en hausse de 4,9 % par rapport à la même période l’année dernière, et toutes les régions ont enregistré une croissance du trafic. Par rapport au mois d’août, seuls les transporteurs d’Asie-Pacifique ont subi un déclin. La capacité a augmenté de 3,1 % durant le mois, faisant augmenter le taux d’occupation de 1,3 % par rapport à l’année précédente, pour atteindre 80,9 %.
- Les transporteurs d’Europe ont enregistré une croissance des services internationaux de 5,4 % par rapport à septembre 2011. Il s’agit de la plus forte performance parmi les grandes régions, malgré la récession qui sévit en Europe. Avec une capacité en hausse de 3,5 %, le taux d’occupation des sièges a atteint 83,9 %, soit 1,5 % de plus qu’en septembre 2011. Ce taux arrive au deuxième rang parmi les régions.
- L’Asie-Pacifique a été l’une des régions les plus faibles, la demande augmentant de seulement 1,7 % en glissement annuel. Si on compare au mois d’août, la région a subi une baisse de 0,3 %. C’est la seule dans cette situation. Une gestion serrée de la capacité a cependant fait en sorte que le taux d’occupation augmente de 1 % par rapport à l’année précédente, pour se situer à 77,2 %.
- Les compagnies d’Amérique du Nord affichent une augmentation de la demande de 2,1 % pour le mois et la capacité a diminué de 0,2 %. Le coefficient de charge a atteint 84,6 %, le plus élevé de tous les secteurs et une hausse de 2% par rapport à septembre 2011.
- Les transporteurs du Moyen-Orient ont enregistré la plus forte croissance du trafic, la demande a grimpé de 13,3 % par rapport à l’année précédente. Ce taux est inférieur à celui de 17 % enregistré en août, mais la comparaison de croissance en août était exagérée par le facteur saisonnier, la période du ramadan ayant ralenti la croissance du trafic en août 2011. La capacité a augmenté de 11,3 % en septembre et le taux d’occupation des sièges atteint 78,7 %.
- Le secteur aérien commercial d’Amérique latine affiche une croissance de 7,5 %, se plaçant au second rang parmi les régions. La capacité a grimpé de 6,2 % – encore le second taux le plus élevé – et le taux d’occupation a augmenté de 0,9 % pour atteindre 78,2 %. Si on compare au mois d’août, le trafic a augmenté de 2,7 %. C’est la meilleure performance en glissement mensuel parmi toutes les régions.
- Les transporteurs d’Afrique ont enregistré une augmentation de 4,7 % en glissement annuel, avec une hausse de capacité de 3 %. Le taux d’occupation était de 71,6 %. Ce taux est le plus faible parmi les régions, mais il représente une augmentation de 1,2 % par rapport à l’année précédente.