Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La fin juin pourrait être perturbée par des grèves dans l’aérien!


Si l’arrêt de travail du 15 juin prochain sur le hub de Roissy ne semble pas inquiéter les compagnies aériennes, les annonces formulées par plusieurs syndicats pour des arrêts de travail à partir du 24 juin prochain sont prises très au sérieux par les transporteurs. Et pour cause: les contrôleurs aériens entrent dans le jeu.



A la veille des vacances d’été, l'UNSA-ICNA/SNCTA et la CGT veulent appeler les personnels du contrôle aérien à cesser le travail. Sans doute le 26 juin... sauf si les négociations engagées d’ici là donnent des résultats. De son côté FO et l’UTCA veulent cesser le travail du 24 au 29 juin. Leur demande ? Une hausse de 10 % de la redevance de route payée par les compagnies aériennes, dont le tarif se situe au même niveau qu’en 1994, et qui permettrait environ 120 Millions d’euros de recettes supplémentaires pour la Direction des Services de la Navigation aérienne.

Et pour couronner le tout, outre les grèves des contrôleurs, les pilotes du SNPL pourrait étudier sur la même période une action sur le terrain pour conduire Air France à renégocier une partie des accords signés dans le cadre de Transform et que la compagnie aurait « ostensiblement négligés » selon eux. Là aussi le dialogue social n’est pas rompu.

Pour comprendre les attentes du SNPL, téléchargez le document explicatif ci dessous

snpl_juin_2014.pdf SNPL juin 2014.pdf  (268.4 Ko)