Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Vendredi 15 Octobre 2010

La grève encore, ce vendredi



S'il n'y a plus de perturbations dans les aéroports et le métro, la circulation des trains est toujours perturbée et les raffineries bloquées. De nouvelles manifestations sont prévues dans toute la France samedi.



La grève encore, ce vendredi
Côté SNCF: La direction a prévu pour vendredi une amélioration du trafic sur ses lignes, mais elle recommande aux voyageurs à destination du sud de la France – notamment de Grenoble, Annecy, Chambéry, la Côte d'Azur, Montpellier et Toulouse – de reporter leurs déplacements durant le week-end. La direction précise que "la correspondance avec les TER n'est pas garantie". L'entreprise a compté jeudi 20,3 % de grévistes, la CGT 31,25 %, des taux en baisse d'environ quatre points par rapport à la journée de mercredi.
Pour ce vendredi, deux TGV sur trois sont annoncés au départ et à destination de Paris, et un TGV sur quatre sont prévus pour les lignes province-province. En Ile-de-France, un Transilien sur deux doit rouler aux heures de pointe. Pour les TER, le trafic sera en moyenne supérieur à un train sur deux, pour les Corail de jour et les Intercités, de un train sur deux, pour les Téoz, de un sur trois. A l'international, les Eurostar ne seront pas touchés, neuf Thalys sur dix seront assurés, et neuf trains sur dix pour la Suisse. Vers l'Italie, seul l'aller-retour Paris-Milan fonctionnera.
Renseignements
www.sncf.com et www.infolignes.com ou www.abcdtrains.com
Numéros verts :
0.805.90.36.35 pour Grandes lignes (TGV), TER, Téoz et Intercités
0.805.70.08.05 pour Transilien
sncf.mobi pour accéder en temps réerl aux informations sur les mobiles.

Côté raffineries. Dix des douze raffineries françaises sont touchées depuis mardi par la grève. La réduction de leur production se conjugue aux effets du blocage par la CGT portuaire des terminaux pétroliers de Fos-sur-Mer et Lavera, près de Marseille. Par ailleurs, des dépôts de carburants sont bloqués à Cournon (Puy-de-Dôme), Donges (Loire-Atlantique), Bassens (Gironde), Vatry (Marne), au Havre (Seine-Maritime), à Saint-Baussant (Meurthe-et-Moselle) et Fos-sur-Mer. Le gouvernement, qui réfute tout risque de pénurie, a autorisé le déblocage des réserves de carburant des distributeurs.