Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le département américain ouvre une enquête sur les compagnies du Golfe


La publication du rapport réalisé à la demande des compagnies américaines sur leurs homologues du Golfe n’est pas passé inaperçue aux yeux du gouvernement fédéral américain qui ouvre une enquête publique. Elle devra répondre clairement à cette question: les compagnies du Golfe ont-elles été subventionnées par leurs Etats, et ont-elles de ce fait faussé le marché de l'aérien?



Il y a eu le "rapport " commandité par les compagnies américaines, la campagne de presse qui a suivi et les intervention plus ou moins adroites des congressmen, sans oublier les réponses de Qatar Airways ou d'Emirates notamment. Voici maintenant la procédure officielle, et elle est très ouverte : le département américain annonce l'ouverture d'une enquête publique par internet par laquelle « À compter d'aujourd'hui, toute personne ou groupe intéressé peut présenter des renseignements, des contributions par rapport aux rapport existant ou toute autre analyse qu'il pourrait souhaiter fournir au gouvernement des États-Unis à ce sujet peut le faire sur le site Web dédié ». L'objet: les subventions que les trois compagnies Emirates, Etihad et Qatar Airways ont reçu de leurs gouvernements respectifs, «faussant ainsi le marché mondial de l'aviation». L'avantage de la procédure, c'est que rien n'interdit aux compagnies en question d'alimenter elles-mêmes l'enquête via leurs propres bureaux américains, ce qu'une armée d'avocats d'affaires ne devrait pas manquer de faire.