Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les compagnies aériennes devraient rationnaliser leurs procédures financières


Les compagnies aériennes pourraient améliorer leurs performances en s'inspirant d'’autres secteurs d'activité tels que le commerce de détail et la banque. Selon le rapport Streamlining Airline Financial Processes réalisé par Frost & Sullivan et commandé par Amadeus, la rationalisation des procédures financières pourrait leur permettre d'augmenter leur chiffre d'affaires et leurs bénéfices nets.



Les compagnies aériennes multiplient les plans de restructuration ou de réduction des coûts afin d'améliorer leurs performances. Mais selon le rapport commandé par Amadeus et rédigé par Frost & Sullivan, elles gagneraient aussi à rationaliser leurs procédures financières et à améliorer leur intégration. L'étude montre que les Directeurs administratifs et financiers des transporteurs sont confrontés à des défis, comme les pertes de recettes, qui peuvent coûter jusqu’à 3% de leur chiffre d'affaires. Or améliorer l’intégration des processus financiers pourrait augmenter les revenus à hauteur de 1,5 million de dollars par an, pour une compagnie aérienne de taille moyenne.

En outre, l’adaptation à de nouvelles méthodes de paiement telles que Bitcoin deviendra essentielle pour garder un avantage concurrentiel. "La technologie Blockchain pourrait de son côté révolutionner la comptabilité en proposant un livre de compte général unique, sûr et transparent", précise le document.

Les compagnies aériennes feraient également économiser 500 millions de dollars au secteur chaque année en adoptant les bons outils et normes ainsi que des avancées dans le domaine des accords interlignes. "Enfin, une meilleure gestion financière sera indispensable au développement de nouveaux produits et services aériens, ainsi qu’à l’amélioration de l’expérience clients et de leur fidélisation", conclut l'étude. Alexander Michael, directeur de la branche Transformation Numérique chez Frost & Sullivan, et auteur de ce rapport, explique que "Les compagnies aériennes ne sont pas toujours capables de connaître les recettes exactes pour un vol précis. Il est donc impératif qu’elles se concentrent à présent sur l'intégration et la rationalisation des processus financiers. Seront ainsi éliminées les pertes de chiffre d'affaires et autres carences de productivité tout en tirant profit des analyses prédictives, afin de se recentrer sur le client et d’améliorer les résultats financiers".

Le rapport est disponible sur ce lien