Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 7 Juillet 2016

Les comparateurs en ligne devront être plus transparents pour les consommateurs



Utilisés par les PME/PMI, y compris pour leurs voyages ou les réservations hôtelières, les sites internet qui proposent de fournir des informations en ligne permettant de comparer des prix et des caractéristiques de produits et de services ont, depuis le 1er juillet 2016, de nouvelles obligations en matière d'information loyale, claire et transparente de l'internaute.



Depuis le 1er juillet 2016, ces sites doivent informer les consommateurs sur les caractéristiques essentielles des biens et des services comparés, le prix total à payer, et les éventuelles garanties commerciales pour les biens, les critères de classement des offres de biens et de services et les conditions dans lesquelles ils référencent ces offres.
Grande nouveauté, ils devront également préciser sur le site leurs relations contractuelles ou leurs liens financiers avec les professionnels dont ils comparent les biens ou les services.

Enfin, le prix indiqué du produit ou du service doit mentionner tous les frais, les commissions de dossier, de gestion, de réservation, d'annulation, de livraison, d'intermédiation, les intérêts et les taxes, ainsi que les éventuelles conditions particulières d'application du prix annoncé et sa base de calcul lorsqu'un prix exact ne peut être indiqué.

En haut de chaque page de résultats de comparaison et avant le classement des offres, doivent apparaître de manière lisible et compréhensible les informations suivantes :
  • le critère de classement des offres utilisé par défaut ainsi que la définition de ce critère, sauf si le critère de classement utilisé par défaut est le prix (la définition doit être indiquée, à proximité du critère, par tout moyen approprié),
  • le caractère exhaustif ou non des offres de biens ou de services comparées et du nombre de sites ou d'entreprises référencés,
  • le caractère payant ou non du référencement.

Le responsable du site doit signaler le caractère publicitaire d'une offre référencée à titre payant, dont le classement dépend de la rémunération perçue, par la mention du mot « Annonces » sur la page d'affichage de résultats du site comparateur. Enfin, les modalités garantissant l'accessibilité et la lisibilité de ces informations pour les consommateurs sont précisées.