Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Les femmes sont elles des voyageurs d'affaires comme les autres ?


Depuis quelques temps certains hôtels proposent des étages réservés aux femmes seules, à la fois pour garantir leur sécurité et leur intimité. Éventuellement pour féminiser également la décoration. Le Canada va plus loin en produisant un livret spécial payé par le gouvernement fédéral: "Voyager au féminin, conseils pour la voyageuse vigilante et accomplie". Édifiant.



Tous les voyageurs un tant soit peu vigilants pour leur sécurité évitent d'attirer l'attention et même si certains mannequins ont un look tapageur, c'est rarement le fait des femmes qui font régulièrement des déplacements professionnels. Le look masculin un poil féminisé, genre MAM en tenue de travail, et hop l'affaire est faite. Pour le Canada cependant, des recommandations s'imposent. Globalement, les conseils seraient tout aussi valables pour les hommes et on se demande l'intérêt d'avoir une brochure spécifique. Cela donne par exemple: «Évitez de vous promener dans des endroits isolés. N'acceptez pas une boisson offerte par un inconnu. Si vous allez dans un pays en développement, emportez une petite lampe de poche, car les pannes de courant peuvent être fréquentes.» Certes. On conseille également aux femmes de suivre des cours d'autodéfense s'adressant expressément aux femmes. Conseil tout aussi valable pour fréquenter le métro parisien. Mais surtout, on leur parle de leur tenue. Et de se conformer aux mœurs locales. Bien sûr. Ainsi, «En Arabie saoudite, les femmes doivent porter l'abbaya, un manteau noir qui couvre le corps des épaules aux pieds». Pas de jugement de valeur, pas de suggestion d'avoir simplement un foulard, ce que toute femme raisonnable fait d'elle même pour éviter de choquer. C'est normal, l'abbaya, point. En Malaisie, "Michelle était agacée par les regards insistants et les remarques parfois grossières d'inconnus à son endroit, malgré ses efforts pour s'habiller modestement et éviter de se faire remarquer. Après un certain temps, elle a compris et accepté qu'une grande femme blonde à la peau claire ne pouvait tout simplement pas passer inaperçue». C'est sur, quand on est blonde on doit accepter de se faire insulter. Et puis quoi encore ? La jouer modeste, oui. Se faire insulter, non ! Il y a des documents qui, clairement, font tout simplement injure aux pays qu'ils décrivent. Et certains fonctionnaires devraient peut être prendre du bromure avant d'attaquer leur clavier.

Hélène Retout

Pour tout lire de ces indications de voyage au féminin, le PDF de «Voyager au féminin, conseils pour la voyageuse vigilante et accomplie» ci dessous

her_own_way_fr.pdf her_own_way-fr.pdf  (556.71 Ko)


Mardi 22 Février 2011


Notez


1.Posté par Laure le 22/02/2011 08:01
Bonjour
Je trouve cette initiative canadienne stupide et inutile. Les femmes ne sont pas des imbéciles écervelées. Elles voyagent aussi bien que les hommes... Si ce n'est mieux :-)
Laure

2.Posté par Isabelle le 22/02/2011 09:11
Bonjour,

J'ai voyagé dans plus de 50 pays, tous continents confondus.
On m'a volé 1 fois mon portefeuille. Où? Dans le métro parisien.
On m'a embêtée 1 fois un soir alors que je rentrais chez moi à pied. Où? A Paris.
Je n'ai pas d'autres commentaires à ajouter sur ce livret.
Bonne journée.
Isabelle