Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les pilotes d’Air France n’auraient pas fait leur part de Transform 2015


Contrainte à analyser au fur et à mesure les résultats d’étapes du plan Transform 2015, Air France aurait constaté, selon une note interne, que les objectifs demandés aux pilotes de la compagnie n’ont pas été tenus. Un document qui relance la bataille entre les différentes catégories de personnels au moment même où de nouveaux efforts sont fixés au personnel au sol, aux hôtesses et au Stewart.



Faut-il voir dans ce document les effets de la grande grève de septembre dernier qui a mis en danger les résultats d’Air France et à propos de laquelle une partie des personnels s’était violemment opposée aux pilotes ? La réponse est positive selon des sources syndicales qui évoquent des « les approches inégales de la direction face aux pilotes et ce au détriment de certains services au sol ».

Selon l’étude, que certains syndicats n’auraient pas encore entre les mains, les 20 % de gains de productivité attendus pour les pilotes n’atteindraient pas dans la réalité les 12 %. Certaines catégories professionnelles concernées par le plan de réduction du coût et des gains de productivité n’auraient ainsi pas atteint les niveaux souhaités par la direction et validés par les syndicats. Si les personnels au sol et les services commerciaux ont dépassé les prévisions au-delà des attentes, la moyenne obtenue sur l’ensemble des services ne serait que de 16,8 %.

Il reste que, toujours selon des sources syndicales, le poids évident des pilotes empêcherait dans tous les cas une remise en cause de ces résultats. Selon eux, la Direction ne souhaite pas affronter une nouvelle grève qui aurait des effets désastreux sur l’image de la compagnie et son avenir dans le ciel mondial.






1.Posté par J frappin le 26/01/2015 10:51 (depuis mobile)
Ben oui. Les pilotes sont loin d'avoir fait ce à quoi ils se sont engagés. Il manque 100 millions d'euros à leur copie. Et contrairement aux autres catégories de personnel ils voient leur salaire progresser. +5, 5% sur les 3 dernières années.