Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les prix aériens affichent une légère hausse en février


En février, les voyageurs d'affaires ont dépensé un peu moins pour leurs vols internationaux (-0,4 % moyen-courrier + long-courrier). En revanche, les liaisons intérieures et les voyages au départ des DOM ont tiré les prix vers le haut. Ainsi le tarif aérien global affiche une hausse de 0,7 % entre février 2014 et février 2015.



Les voyageurs d'affaires ont vu les tarifs des billets d’avion au départ de métropole toutes destinations confondues augmenter de 0,5% entre février 2014 et février 2015. L'indice des prix du transport aérien de passagers précise que février se caractérise par une semaine de vacances scolaires en plus (toutes zones confondues) par rapport à 2014. Au cumul sur les deux premiers mois de l’année, les prix au départ de Métropole sont stables (+0,2 %).
En outre, l'augmentation des prix sur le réseau intra-métropolitain se poursuit en février (+5,9 %), et entraîne une hausse des tarifs sur l’ensemble du réseau intérieur de 4,1 %, malgré la stagnation observée vers l’outre-mer (+0,4%).

A l’international, la confirmation du retour à la hausse des prix vers l’Amérique latine (+1,7% en février et +1% au cumul) freine la baisse mesurée sur le réseau long-courrier (-0,6% en février). Les tarif aérien vers l’Asie Pacifique et vers l’Afrique Subsaharienne sont en revanche toujours orientés à la baisse (respectivement -4,1 % et -2 %) et ceux vers l’Amérique du Nord encore à la hausse (+2,9 %). «Il faut noter cependant que la hausse des prix vers l’Amérique latine ne suffit pas à compenser les baisses observées en 2013 et 2014 et que les prix sont encore en dessous de leur niveau de février 2012 et février 2013 (respectivement -1,8% et -0,3%)», précise les autorités.

Sur le réseau international moyen-courrier, les prix sont stables, masquant des contrastes importants. Ils s’installent en forte diminution vers le Moyen-Orient qui enregistre la plus forte baisse mensuelle (-5,5 %), et, a contrario, en hausse vers l’Afrique du Nord (+1,8 %). Les tarifs vers l’Europe, plus gros marché moyen-courrier, se stabilisent (0 % vers l’Espace Économique Européen et +0,7 % vers le reste de l’Europe entre février 2014 et février 2015).
En conséquence, la chute des prix du réseau international long-courrier et moyen courrier au départ de métropole se poursuit en février, mais à un rythme moins appuyé que le mois dernier (-0,4 % en février et -0,8 % au cumul sur les deux premiers mois de l’année). En outre, les tarifs sont encore inférieurs à leur niveau de février 2012 et février 2013 (respectivement -0,8% et -0,1%).

Au départ des départements d’Outre-mer, les prix des billets d’avion toutes destinations confondues augmentent sensiblement en février (+3,8 %), et ce pour chacun des quatre DOM. Ils s’accroissent cependant plus fortement au départ de la Guyane et de la Martinique (respectivement +6,1 % et +6 %), que de la Guadeloupe et de la Réunion (respectivement +3,2 % et +2,9 %). Les prix au départ des quatre départements repassent ainsi au-dessus de leur niveau de février 2013 (+2,5 %), mais restent encore inférieurs sur les deux mois de l’année 2015 par rapport aux mêmes mois 2013 (-0,8 %).

Prix saisonniers : +1,7 % entre janvier et février 2015
«En période de vacances scolaires, une plus forte pression s’exerce sur la demande de transport aérien, notamment vers des destinations touristiques ou de lieux de résidence de parents et proches», précise la DGAC. Ainsi, les prix des billets d’avion augmentent vers l’EEE et la Suisse (+4,5 % par rapport à janvier 2015), l’Outre-mer (+4,2 %), l’Afrique du Nord (+2,7 %), la métropole (+2,7 %), l’Afrique subsaharienne (+2,5 %), l’Asie-Pacifique (+1,8 %) et le Moyen-Orient (+1,6 %). Seules les destinations européennes hors EEE et américaines bénéficient d’une baisse mensuelle des prix en février. Globalement, les voyages au départ de métropole toutes destinations confondues se renchérissent de 1,8% entre janvier et février 2015.

Dans les DOM, les prix sont pour leur part globalement stables entre janvier et février 2015. Dans le détail, ils grimpent au départ des départements situés dans les Caraïbes qui ont des vacances scolaires en février pendant la période de carnaval (respectivement +3,9 %, +4,7 % et +2,3 % au départ de la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane), tandis que la Réunion, dont les vacances de l’été austral se terminent fin janvier, bénéficie d’une baisse saisonnière des prix de 7,1 % toutes destinations confondues.