Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les travaux débutent à l'aéroport de Zagreb


Un nouveau consortium comprenant ADP gère désormais l'aéroport de Zagreb. Il débute ses opérations par le lancement de la construction d'un nouveau terminal permettant d'accueillir 5 millions de passagers d'ici 3 ans.



Ex13 at wikipedia
Ex13 at wikipedia
En novembre, le personnel de l'aéroport de Zagreb a fait grève pour faire part de leurs inquiétudes face à la concession accordée au consortium ZAIC dont fat partie ADP Management et Bouygues Bâtiment International. Mais leur action n’a pas bloqué l’opération, le financement de la concession de l’aéroport de Zagreb vient d’être finalisé et permet de lancer les travaux du nouveau terminal de l’aéroport. Cette opération marque également le début de l'exploitation de l’aéroport actuel par MZLZ, l’entreprise créée par le consortium. Elle est détenue à 20,77 % pour Aéroports de Paris Management, 20,77 % pour Bouygues Bâtiment International, 20,77 % pour Marguerite Fund, 17,58 % pour IFC, 15,0 % pour TAV Airports et 5,11 % pour Viadukt.
Les travaux qui viennent de démarrer et dureront trois ans. Ils seront réalisés par Bouygues Bâtiment International en partenariat avec Viadukt et d'autres entreprises croates. Le design du nouveau terminal a été réalisé par les architectes Kincl, Neidhardt et Radic appuyés par le bureau d’étude IGH. Une attention forte a été particulièrement portée à la construction durable, le projet visant une certification LEED. Une fois réalisé, le nouveau terminal - dont la livraison est prévue fin 2016 - pourra accueillir 5 millions de passagers, contre une capacité actuelle de 2 millions.
Ce projet représente un investissement d'un montant total de 331 millions d'euros : 243 millions d'euros pour la conception et la réalisation du nouveau terminal et 88 millions d'euros pour la maintenance de l'ensemble des infrastructures de l'aéroport pendant toute la durée de la concession. Dans le cadre d'un contrat d'assistance technique, Aéroports de Paris Management et TAV Airports seront en charge de l’exploitation et de la maintenance de l’aéroport.