Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Lufthansa ne fera pas de nouvelles acquisitions


Lufthansa avait montré un certain intérêt pour TAP. Mais la crise et les difficultés du monde aérien ont poussé la compagnie à la plus grande prudence, elle a renoncé à ce projet. Une ligne de conduite générale : elle a indiqué qu’elle n’envisageait pas d’acquérir de nouveaux transporteurs. De plus, elle n’a pas encore décidé la conduite qu’elle adopterait avec son option sur les actions restantes de Brussels Airlines.



Lufthansa ne fera pas de nouvelles acquisitions
«Il n'y a pas de place actuellement sous notre toit pour de nouveaux partenaires», a expliqué le patron de Lufthansa, Christoph Franz dans le journal interne de la compagnie "Lufthanseat", le 5 octobre 2012. Néanmoins, le groupe qui détient une option sur les actions restantes de Brussels Airlines - qui court jusqu’en 2014 - n’a pas encore pris de décision sur ce sujet particulier. «La compagnie fait déjà partie (partiellement) de notre groupe», a précisé le porte-parole de la compagnie selon Belga. «Certes, nous avons atteint des chiffres historiques en ce qui concerne le nombre de passagers, mais il faut désormais préparer notre entreprise pour le futur», confie Christoph Franz dans cet article. Des «changements rapides sont nécessaires», a-t-il prévenu. La compagnie voudrait par exemple miser sur l’activité low-cost de Germanwings.