Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 24 Juin 2012

New York, l'aéroport JFK va t-il se retrouver sous l'eau ?



Selon une étude publiée dans la très sérieuse revue " Nature Climate Change", des villes comme New York ou Boston seraient menacées par la montée des eaux liée au réchauffement climatique. A la base, c'est un travail scientifique, réalisé par le centre américain de surveillance géologique, l'USGS, qui démontre que les eaux montent quatre fois plus vite sur cette bande côtière Est Américaine que dans le reste du monde.



New York, l'aéroport JFK va t-il se retrouver sous l'eau ?
Selon les scientifiques, le constat s'expliquerait pas une perturbation des courants naturels liés à la fonte des glaces du Groenland. Si pour le moment il n'y a pas d'inquiétude à avoir, on peut cependant se demander qu'elles seront les conséquences de ce phénomène sur des aéroports situés en bord de zones humides comme à Boston ou à New York. Une montée des eaux de 2 à 4 mm par an pourrait inciter les autorités à réfléchir à la construction d'un nouvel aéroport pour New York, sans doute plus au Nord. Mais ce n'est pas la montée des eaux qui inquiète le plus les spécialistes du climat, d'autant qu'elle ne deviendrait dangereuse pour JFK que dans 2 ou 300 ans ! Non, ce sont les vents et les perturbations hivernales qui pourraient alors modifier les conditions d'exploitation des pistes. Et cette situation pourrait se révéler plus rapidement délicate que la montée des eaux. Entre 30 et 45 ans selon les climatologistes qui pensent que certains jours, l'approche vers JFK pourrait être perturbée voire impossible. Mais attention, dans tous les cas de figure, il ne s'agit que de prévisions faites à partir de modèles numériques susceptibles de changer dans le temps. Alors pas de doute, on devrait atterrir encore longtemps à JFK.