Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 14 Décembre 2011

OAG mesure le poids de l'aérien dans le développement économique des pays émergents



Spécialisé dans le renseignement sur l'aviation, OAG vient de publier son "New Countries Report" qui examine le rôle crucial du voyage aérien dans le développement économique et la stabilité des pays ayant récemment obtenu l'indépendance. L'étude fait également une analyse approfondie des cinq pays qui ont obtenu leur indépendance depuis 2000 : le Timor-Leste, le Monténégro, la Serbie, le Kosovo et le Soudan du Sud.



OAG mesure le poids de l'aérien dans le développement économique des pays émergents
La Banque mondiale, dans son tout dernier Rapport sur le développement mondial, a constaté que les pays sortant d'une période de conflit ont besoin en moyenne de 15 à 30 ans pour sortir de leur état de fragilité et se consolider. Depuis 1990, 34 nouveaux pays ont été formés, beaucoup d'entre eux étant le résultat de la dissolution de l'Union Soviétique et de la Yougoslavie au début des années 1990. Le New Countries Report propose une étude détaillée de la manière dont le voyage aérien facilite la croissance économique, le commerce mondial et les investissements internationaux ainsi que le tourisme dans les pays en développement, ainsi que des obstacles au développement du voyage aérien existants dans les nouveaux pays mais aussi des opportunités dans ce domaine. Il souligne que l'efficacité des structures aériennes joue un rôle essentiel pour soutenir les progrès de tout pays, et faute de cet élément, les nouveaux pays ne peuvent pas prospérer dans la conjoncture économique actuelle.

Dans l'ensemble, cette étude conclut que les opportunités et la demande pour des voyages aériens sont potentiellement significatifs dans chacun des nouveaux pays, et que les accords " ciels ouverts " commencent à démanteler certains règlements régissant les transporteurs qui peuvent exploiter certains trajets, créant ainsi un environnement plus compétitif. Toutefois, la mise au point d'un réseau d'aviation solide et d'une infrastructure à l'appui exige des investissements, des compétences, et, en fin de compte, une raison pour les gens de voyager et d'investir, autant de facteurs variables dans les nouveaux pays confrontés à des défis sociaux, politiques et économiques importants.