Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 17 Novembre 2011

Pas très glorieux, le bilan des 10 ans de la TSA



Après un investissement fédéral de 56 milliards de dollars dans la sécurité aéronautique, voler n’est pas plus sûr qu’avant les attentats du 11 septembre, selon un membre du Congrès américain trouvant la TSA inefficace. Et il n'est pas le seul de ses confrères à penser ainsi : le rapport sur les activités de agence, réalisé par le Congrès pour les 10 ans de l'agence, est tout aussi peu élogieux. Les élus américains réclament une réforme complète de l’organisme.



Pas très glorieux, le bilan des 10 ans de la TSA
La Transportation Security Administration (TSA) chargée de la sécurité des transports américains a été créée au lendemain des attentats du 11 septembre 2001. Toutes les mesures de sécurité prises dans les aéroports américains sont de son initiative. Les années passant, les voyageurs sont un peu plus critiques à son encontre qu’auparavant. Et le plus mécontentement de tous n'est autre que son gouvernement. Un rapport du Congrès américain réalisé pour ses dix ans, la taxe d’"agence démesurée, en proie à de nombreux problèmes". Selon le document intitulé «Une décennie plus tard: Un appel pour la réforme de TSA ». L’organisme a une bureaucratie pléthorique de 65 000 employés, dont près de 4.000 travaillent au siège et 9656 administrateurs sur le terrain. Accusation plus grave, elle serait en plus inefficace. Les experts révèlent avoir observé 25.000 brèches de sécurité au cours de la décennie. La TSA est aussi accusée d'avoir dilapidé ses financements en technologies inadaptées et improductives. Par exemple, 500 scanners à l’imagerie avancée, dont la facture s’est élevée à 122 millions de dollars, sont facilement contournables. Ou encore les machines renifleuses d’explosifs se sont révélées n'être pas fiables alors qu'elles avaient coûté 39 millions de dollars. Le Président du comité chargé des transports, John Mica, a déclaré lors d’une conférence «Malheureusement, la TSA a perdu son chemin». «Il est temps de faire des réformes. Elle doit devenir une agence souplesse et efficace qui analyse les risques, définit les normes de sécurité et fait des audits sur la sécurité». Et toc.