Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Petite histoire de libido : une main aux fesses et un avion au sol !




L’affaire avait fait grand bruit en Inde. Le 4 octobre dernier, le Times Of India relatait cet événement pas banal : une bagarre entre les différents membres d’équipage. A l’origine, le geste déplacé d’un pilote qui avait un peu hâtivement testé les rondeurs d’une jeune hôtesse de l’air. Les « pros » et « anti » pilote se sont alors affrontés comme des chiffonniers laissant même, un court instant, la cabine de pilotage sans personne à bord.

Résultat de cette bataille rangée : des mises à pied et une plainte pour attentat à la pudeur. L’histoire, malgré cette approche un peu machiste, fait sourire. D’autant que l’on vient d’apprendre d’une hôtesse à la retraite, dans un livre à paraître aux Etats Unis en décembre prochain, que l’affirmation qui dit que « l’altitude exacerbe la libido » n’est pas un mythe. En quelques 180 pages, entre deux souvenirs de voyage, l’hôtesse qui signe sous le pseudonyme de Lili ACME, dévoile ses multiples expériences sexuelles à bord. Privilège oblige, commandant de bord en premier suivi du co-pilote et enfin des passagers, dans l’ordre d’apparition dans l’avion : business puis classe éco. Et quant on la traite de nymphomane, Lili est claire et précise : elle ne faisait qu’imiter les passagers qui, eux aussi, se laissent emporter par l’émotion de l’altitude. Car des exemples, elle en a. A trois dans les toilettes arrière, entre les sièges, debout contre la porte arrière. Bref, les adeptes d’un kama-soutra sportif sont à la fête. Et de tout cela, que reste t-il ? Le club des 10 000. Informel et sans adresse précise mais qui regroupe tous ceux qui ont déjà eu des relations à plus de 10 000 mètres. Lili le dit humblement, malgré son expérience, elle ne pourrait pas en être la présidente. Elle connait beaucoup plus actif et toujours en activité. Ouvrez l’œil !

Marcel Lévy

Mardi 20 Octobre 2009


Notez