Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Pourquoi l'hôtellerie doit-elle encore bouger son image du voyageur d'affaires?


Différentes études viennent de montrer que les voyageurs d'affaires étaient relativement dubitatifs sur le développement de l'hôtellerie qui leur était, a priori, destinée. Sans remettre en cause les services offerts, voire l'organisation même de l'établissement, ils sont une grande majorité à penser que l'hôtel n'est qu'un lieu de passage pour passer la nuit et que, faute de temps, il est difficile, voire impossible de profiter des avantages mis en place.



Dans une enquête récente, la GBTA a montré les attentes des voyageurs d'affaires en matière de qualité hôtelière. Si nous ne reviendrons pas sur le lit et sa literie ou les services de base offerts dans la chambre comme la télé, le mini-bar ou une table pour travailler, beaucoup constatent que le design avancé de certains hôtels nuit à la qualité du temps de présence dans la chambre. Bureau trop petit ou inadapté au travail, éclairage tarabiscoté et pénible pour les yeux, ergonomie du mobilier peu confortable. Bref, l'imagination des designers ne colle pas toujours aux envies du voyageur d'affaires. Ajoutons à cela les éventuelles difficultés de connexion et l'absence de câbles dédiés pour utiliser certaines fonctionnalités pourtant installées (connectique audio ou vidéo...) et l'on se rend vite compte que le look l'emporte sur l'efficacité.
Pour beaucoup, au delà des lieux, ce sont les services offerts qui ne sont pas toujours adaptés aux horaires. Bar fermé tard ou tôt le matin, salle de sport qui ouvre aux heures de bureau, business center payant... la liste de ces constats est assez longue. Bien sûr, tous les hôtels ne sont pas logés à la même enseigne. Les grandes marques cherchent en permanence à peaufiner leur accueil, au risque "d'inhumaniser" l'hôtel. On fait ainsi le même établissement à Francfort qu'à Shanghai. L'uniformisation rend les choses pratiques... mais c'est aussi tout le reproche que l'on fait aux hotels trop "standard", ils sont trop impersonnels. Paradoxe. Mais plus que les détails, c'est la philosophie même des concepteurs qui semble être inadaptée aux besoins du voyageur. A une époque ou les sondages, enquêtes et autres "focus groupes" se multiplient on se demande si tous les hôteliers prennent le temps de discuter avec leurs clients. Bien évidemment, il ne faut pas tomber dans le particularisme individuel, les petites envies de chacun, mais le plus petit dénominateur commun destiné aux voyageurs d'affaires est à trouver. Celles et ceux qui sont sur le terrain devraient apprécier.

Marc Dandreau

Mardi 4 Septembre 2012


Notez


1.Posté par Jacques de Guise le 04/09/2012 11:53
L’hôtellerie en France?

SI on est voyageur d'affaire, malheureusement, il existe que les grandes chaines d’hôtels que Accor, ou style Holiday Inn et encore....
Quand nous comparons les services offerts a l’étranger souvent dans les plus petit hôtels dans les plus petite ville, nous sommes obligé de constater qu’une fois la France est en retard...
On se dit que c'est peut-être vrai..en disant que nous sommes encore les plus fort dans la restauration.. le problème c'est que des mauvais lits et des mauvais aménagements ne sont pas propice a des bonnes négociations ou au bon travail..
Qui parle de travail?
C'est n'est peut être pas une notion social française...donc nous revenons à la question principale...avons nous besoin d’hôtels adaptés? Non.....

2.Posté par Jean-Luc Montembault le 04/09/2012 22:22
Une autre option !...

Nombre de maisons d'hôtes, totalement personnalisées, correspondent le plus souvent aux attentes des voyageurs d'affaires, car ouvertes ou reprises par des cadres en reconversion, anciens voyageurs d'affaires...
C'est en tout cas ma situation où 10 ans en Asie m'ont appris le savoir recevoir et proposer des offres adaptées...
Bienvenue en Charente au cœur du vignoble de Grande Champagne

3.Posté par Charles Smeth le 05/09/2012 16:50
J'avoue être partagé à la lecture de cet article et de ses commentaires. Un hôtel est un lieu fréquenté, pendant relativement peu de temps par un voyageur d'affaires. On y arrive tard, on repart tôt et on attend des services utiles et faciles à utiliser. Moi qui ne fréquente qu'exclusivement les grandes chaines, j'ai un intérêt évident : je les connais. Je sais leur organisation, leurs qualités et leurs défauts. Au final, je me sens très à l'aide dans ces chambres parfois "blockhaus" à la décoration insipide et au faux bois plaqué. Mais pour le boulot, je ne veux rien de plus. A titre privé, malgré des points de fidélisation, je n'y mets jamais les pieds. Ma femme m'en voudrait pendant longtemps !
Charles