Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Prêt à tout pour faire parler de moi !




Permettez-moi de vous révéler une information que, jusqu'à ce jour, j'avais gardée secrète : 98 % des Français qui rentrent de vacances pour aller travailler seraient prêts à repartir dans les dix minutes qui suivent leur retour. Étonnant non ? Sans doute allez-vous demander quelle mouche me pique pour vous présenter ce que tout le monde sait déjà ? Je veux tout simplement faire parler de moi. Faire comme Regus, et bien d'autres d'ailleurs, qui nous livrent régulièrement des sondages à la valeur scientifique proche de zéro et dont la seule finalité est que nous, journalistes, nous puissions les reprendre sans même nous poser de questions. Je l'ai fait, mais en m'interrogeant !

L'exemple de ces sondages-minutes, réalisés en interne auprès d'une base, fut-elle importante, montre à quel point la qualité de l'information n'est plus l'élément essentiel de la communication. Prenez un "marketeux" futé, installez-le derrière un clavier, donnez-lui une idée de sondage et vous aurez une excellente analyse sociologique qui tient plus du rayon "grande surface" que de la science elle-même. On le voit, l'information est devenue une denrée rare, essentielle à l'activité quotidienne de celui qui bouge. J'en veux pour preuve la recherche d'un chiffre, d'un seul, dont je sais aujourd'hui que chaque fournisseur possède le sien sans pour autant pouvoir affirmer qu'il est juste. Je veux parler du chiffre d'affaires des déplacements professionnels en France. Ici, à la rédaction, quatre journalistes... et quatre chiffres. Cela ne veut pas dire pour autant qu'aucun de ces chiffres ne soit juste. Ce qui est certain, c'est que le bon résultat est, comme pour le loto, affaire de hasard.
Et là réside toute la difficulté de ceux en charge de fournir ces informations au sein de l'entreprise. Comme tous les métiers, la fonction n'est pas simple et l'improvisation toujours dangereuse. Nous-mêmes, ne sommes pas à l'abri d'une information erronée voire tronquée que nous avons livrée rapidement pour ne pas lui faire perdre sa fraîcheur et tenir le lecteur au fait de l'actualité. Il n'est pas grave de se tromper sur des détails qui n'ont que peu d'importance au quotidien. A contrario, ne pas suivre de façon précise les risques sécuritaires ou les aléas médicaux de telle ou telle destination peut se révéler plus dangereux. Idem lors de l'organisation de voyages complexes où chaque correspondance associée à des réservations hôtelières se doit d'être d'une précision chirurgicale pour éviter les dérapages et l'accumulation des ennuis sur place.
Je ne voudrais pas vous laisser sans évoquer le sondage de Regus, qui devrait bouleverser profondément votre vie professionnelle : " 50 % des salariés français interrogés considèrent que l'absence d’opportunité d’évolution hiérarchique au sein de leur entreprise malgré de bons résultats est la première raison qui pourrait les inciter à quitter leur emploi". On peut penser ce que l'on veut, mais quand l'info est aussi forte, on reste sans voix.

Hélène Retout

Mercredi 1 Septembre 2010


Notez


1.Posté par VAINOPOULOS le 02/09/2010 10:31
Tout à fait d'accord: les sondages fondés sur les soi-disantes recherches de sociétés d'étude, dont deux connues dans le tourisme, sont totalement bidons.

En particulier ceux d'internet, comme le CEPAD....

C'est dit!