Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Qantas teste l'iPad 2 sur ses lignes


Pendant six semaines, Qantas va proposer aux passagers d’un Boeing 767 de se divertir pendant le vol grâce à un iPad 2. En classe économique ou business, tous les voyageurs de cet appareil auront une tablette tactile. Connectés au serveur de l’avion, ils pourront regarder en streaming la vidéo de leur choix. Si le test est concluant, la compagnie pourrait demander à ce que l’iPad soit directement intégré dans le siège.



Qantas teste l'iPad 2 sur ses lignes
L’iPad d'Apple va prendre ses quartiers chez Qantas. La compagnie australienne va prêter une tablette tactile à chacun de ses passagers. Utilisant le WiFi, elle permettra de regarder les films et autres divertissements présents dans le serveur de l’avion. Le test se tiendra sur un seul Boeing 767-300 de fin octobre à début décembre pendant six semaines. L’appareil assura plusieurs itinéraires différents de Sydney-Melbourne-Brisbane aux vols transcontinentaux. Les 254 passagers trouveront l’iPad 2 dans la poche de leur place. En Business, il y aura également un support flexible qui pourra être utilisé sur le plateau rabattable. A l’allumage, ils ne tomberont pas sur l’écran Apple habituel. Le transporteur les a verrouillés afin qu’ils démarrent directement sur l’application Q Streaming app. Ainsi les iPad 2 seront inutilisables à l’extérieur de l’avion. Qantas espère ainsi décourager les voleurs. Mais, Q Streaming app sera également disponible gratuitement sur iTunes App Store afin que les propriétaires de la tablette tactile puissent se connecter avec leurs propres machines pendant le trajet. Dans l’avenir, ils pourront même regarder les films téléchargés pendant le voyage pendant 24 heures après la sortie du Boeing. Le système basé sur Lufthansa Systems’ BoardConnect technology aura aussi la capacité de fonctionner sur Android, les notebooks et même les smartphones. Si le Wifi supporte la demande constante et l’essai transformé, la compagnie envisage d’installer des sièges avec des iPads directement intégrés.