Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ryanair a évité de justesse un crash en septembre


Ryanair a évité de peu un accident le 23 septembre 2012. Le magazine allemand Der Spiegel a révélé le 10 décembre 2012 qu’un avion de la low-cost assurant la liaison Manchester-Memmingen (Allemagne) a failli s’écraser. Selon le journal, les pilotes tentaient, en fait, une procédure d'approche pour gagner du temps à l'aéroport.



Ryanair a évité de justesse un crash en septembre
Les 153 personnes à bord du vol de Ryanair reliant Manchester à Memmingen ont évité le pire à quelques minutes près. La revue allemande explique que le Boeing 737 s’est presque écrasé tandis que les pilotes essayaient une nouvelle manœuvre d’approche «pour gagner du du temps à l'escale».

A environ 8 kilomètres de leur aéroport de destination, les navigants ont découvert que pendant ce temps leur avion descendait trop vite en raison d’une erreur de programmation de l’auto-pilote. Il serait descendu jusqu’à environ 140 mètres du sol. Heureusement alertés par une alarme, les pilotes sont parvenus à redresser l’appareil et à atterrir sans encombre après avoir fait un cercle au dessus de l’aéroport. Une investigation a été ouverte sur l’incident. Les enquêteurs allemands auraient découvert que l’équipage était en train de tenter une nouvelle manœuvre d’approche pour arriver plus vite à la porte d’embarquement et ainsi rattraper un retard de 30 minutes.

Interrogé, le porte parole de la low-cost présente une autre explication aux déclenchements des alarmes dans le cockpit, l’avion s'est fait surprendre par des vents arrières étonnamment élevés. Il a également assuré que l’incident avait été signalé au Irish Aviation Authority.