Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 22 Janvier 2014

Ryanair dans le collimateur européen pour travail non déclaré



Face à la hausse des "faux indépendants" qui exercent dans les compagnies européennes Low Cost, en particulier Ryanair, Le Comité européen du dialogue social pour l'aviation civile, qui regroupe les syndicats et les employeurs du secteur veulent lancer une grande enquête pour mesurer l’ampleur du phénomène sociale.



Un "faux indépendant", c’est un salarié payé via une micro société irlandaise et qui permet à son employeur d’éviter toutes charges sociales en Europe. Selon le RPG, le syndicat des pilotes de Ryanair que la compagnie conteste, «70% des pilotes de l’entreprise low cost seraient employés sous ce type de contrat». Une économie estimée à plus de 6 millions d’euros par an selon l'organisation syndicale.

Plusieurs compagnies low cost expliquent aujourd’hui qu’il ne faut pas confondre «pilotes indépendants», souvent par choix et «emplois détournés» qui seraient quasi inexistants en Europe. L’étude engagée par le Comité européen du dialogue social devrait départager les deux parties.