Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 12 Mars 2012

Subventions américaines : la condamnation de Boeing par l’OMC réjouit les deux adversaires


L'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) a tranché en appel le 12 mars 2012 : Boeing a reçu des milliards de dollars de subventions illégales de son gouvernement et ces dernières ont causé un "préjudice grave" à Airbus, Et avant même la publication officielle de la décision, les deux concurrentes et parties adverses dans ce procès ont salué le jugement… pour des raisons bien différentes bien-sûr.



Boeing
Boeing
Dans un communiqué publié avant même l’annonce de l’OMC, l'avionneur Airbus s’est dit satisfait que l'organe d'appel ait revu à la hausse l’estimation des subventions illégales perçues par le constructeur américain, soit au moins 5,3 milliards (pour la période 1989-2006) qui devraient encore être complétés par 2 milliards de dollars supplémentaires. De plus, il a rappelé que le jugement rejette «près de 90 % des points de l'appel déposé par les États-Unis contre les conclusions antérieures de l'OMC, et valide la totalité de l'appel de l'Union européenne».
Pour les USA, la décision de l’organisme qui condamne Boeing à se plier à ses recommandations dans les six prochains mois est vécue également comme une victoire. Selon le représentant américain au Commerce extérieur Ron Kirk, l’OMC a relevé à «chiffres comparables», seulement «trois à quatre milliards de dollars» de subventions illégales américaines alors que 18 milliards de dollars d’aides illégales de l'Union européenne à Airbus avaient été décelés par l’organisation de Genève dans une autre affaire. Ainsi «le point de vue des États-Unis a prévalu» a-t-il déclaré dans un communiqué, «il est désormais clair que les subventions européennes à Airbus sont beaucoup plus importantes -et cela se monte en multiples- et ont provoqué beaucoup plus de distorsions que tout ce qu'ont pu faire les États-Unis pour Boeing». Il y a plusieurs années que les deux avionneurs concurrents s’affrontent via l’OMC sur le sujet des aides publiques que chacun a obtenu depuis octobre 2004 et manifestement, la joute verbale se poursuit.


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.